augmenter trafic blog

10 Stratégies pour Augmenter le Trafic de votre Blog de 372%

Comment créer du trafic sur votre blog ? Comment augmenter le trafic de votre site Internet grâce à vos contenus ? Comment développer votre audience grâce à une stratégie d’inbound marketing efficace ? Vous avez du mal à attirer des visiteurs sur votre site ? Pourtant, vous avez suivi à la lettre les recommandations des experts pour générer du trafic mais, malgré le temps et le budget investi dans la création et la promotion de votre site et de vos contenus, vous ne réussissez pas à passer un cap et faire de votre blog un outil efficace pour attirer des prospects et des clients sur une base régulière. Si vous êtes convaincu que votre blog et vos contenus doivent tenir une place centrale dans votre mix marketing mais que vous ne savez plus comment booster votre visibilité, je vais vous détailler dans cet article 10 stratégies qui fonctionnent pour augmenter votre trafic.

Note de Rudy : Si vous êtes expert en marketing, vous pouvez proposer vos articles en me contactant sur la page dédiée.

Avant de débuter votre tutoriel, répliquez mon système (pages, emails et automations) et testez gratuitement la suite d'outils Leadfox [création de pages + collecte d'emails + marketing automation] pour générer des prospects et convertir en clients :

guides

Testez également les outils que j'utilise pour attirer 5000 abonnés emails chaque mois, générer des 100aines de rendez-vous commerciaux et atteindre les 200 000 et 275 000 visiteurs mensuels :

- Mon offre spéciale pour l'outil Leadfox [14 jours d’essai gratuits + 15% de réduction pendant 2 ans avec le coupon WEB15 en passant par ce lien]
- Mon outil de collecte d'emails [Paiement en 1x au lieu de l'abonnement en passant par ce lien]
- Mon outil de création de page [14 jours d’essai gratuits en passant par ce lien]
- Mon outil d'emailing automation [14 jours d’essai gratuits + offres en passant par ce lien]
- Mon outil de référencement / SEO [14 jours d’essai gratuits en passant par ce lien]
- Mon outil de webinaire [14 jours d’essai gratuits en passant en passant par ce lien]
- Mon outil de paiement [Paiement en 1x au lieu de l'abonnement en passant par ce lien]

Votre entreprise génère du chiffre mais vous avez atteint un plafond de verre ? Laissez-moi réparer votre business :

guides

10 stratégies pour augmenter le trafic de son blog


Lorsque j’ai en 2010 démarré le blog que vous êtes en train de lire, partager avec le monde mes tactiques marketing autour des réseaux sociaux, du référencement ou de la publicité (des astuces qu’on appellerait aujourd’hui des « hacks ») était simplement une passion.

Je n’avais pour ainsi dire aucun objectif business et j’étais d’ailleurs à l’époque en poste en tant que directeur marketing chez Xooloo.

C’est seulement vers fin 2013, lorsque j’ai commencé à recevoir semaine après semaine des demandes de prestations de services (alors que je n’avais pourtant aucune offre à mettre en avant), que j’ai commencé à percevoir le potentiel des contenus comme levier d’acquisition de clients et que (forcément) l’idée de  lancer ma boîte a commencé à murir.

augmenter trafic blog

C’est à partir de ce moment que j’ai décidé d’adopter une approche plus systématique autour de mon blog avec la ferme intention d’en faire un véritable outil de prospection.

En 2014, il faut quand même savoir que l’inbound marketing (en tant qu’ensemble de techniques et d’outils visant à attirer des clients grâce aux contenus et au marketing automation) était balbutiant. Si le SEO et les stratégies de contenus faisaient déjà partie du mix marketing, je ne connaissais pas le terme inbound pour ma part et, dans tous les cas, il fallait fouiner sur les blogs US pour trouver des tutoriels intéressants.

Bref, j’ai commencé à faire de l’inbound sans le savoir et, à force d’expérimentations et d’erreurs aussi, j’ai réussi à mettre en place des techniques efficaces pour générer du trafic et attirer une audience qualifiée, quelle que soit votre cible et votre secteur d’activité.

Ces techniques fonctionnent dès lors que :
1. Vous publiez les bons contenus de manière régulière.
2. Vous avez conscience que cette stratégie paye sur le moyen et long terme.
3. Votre site est optimisé pour convertir votre audience en prospects et clients (à travers un tunnel de vente).

En appliquant ces stratégies simples, Webmarketing Conseil est passé en l’espace d’un an de 33 694 visiteurs par mois à 121 863 visiteurs avec un pic à 125 667 visiteurs pour 492 384 pages vues soit 372% de croissance de mon trafic pour seulement très exactement 360 articles publiés (avec une pointe depuis la création du blog a 215 000 visites par mois pour 860 000 pages vues).

augmenter trafic

Désormais, Webmarketing Conseil est une machine à générer du trafic et des leads. J’espère améliorer la méthodologie et être capable de vous annoncer dans 1 an que tout ce que j’écris dans cet article est erroné et qu’on peut faire encore mieux 😀

En attendant, voici les 10 stratégies qui m’ont permis d’augmenter mon trafic de 372%.

1. Identifier votre client idéal

Connaître votre client idéal est essentiel pour ne pas partir à l’assaut d’un ennemi trop grand et insaisissable.

Le concept de « client idéal » permet d’aller un peu plus loin que l’idée de ciblage classique.

Votre client idéal est le profil-type de clients :
1. Avec qui vous souhaitez travailler.
2. Qui comprend la valeur de vos produits ou de votre expertise.
3. Pour qui vous réglez un problème urgent et critique.
3. Qui est solvable donc en capacité de payer pour assouvir son désir ou soulager sa frustration.

identifier client idéal

A moins que votre blog soit un hobby, ce que je respecte si c’est le cas, les contenus à visée professionnelle doivent être des outils pensés et produits pour attirer des clients potentiels, générer des ventes et contribuer à votre chiffre d’affaires.

Vous n’êtes en effet pas un magazine.

Chaque jour, des milliers (voire des millions) de pages sont publiées sur Internet et vous ne pourrez pas lutter avec vos moyens limités en attaquant votre cible au mortier.

Vous devez au contraire agir en sniper en produisant des contenus cousus main pour attirer ces profils de valeur dans la bonne intention de recherche.

Vous vous épargnerez des efforts inutiles et des déconvenues.

Ce n’est pas (juste) vos statistiques de trafic qui comptent mais aussi la qualité de cette audience.

2. Comprendre les problèmes de votre client idéal

La seconde étape est de se mettre dans la peau de votre client idéal.

Bloguer en dilettante ne nécessite pour ainsi dire qu’une dose de passion et d’inspiration (avec évidemment une jolie plume).

Mais dès lors que vous souhaitez attirer des prospects potentiellement intéressés par vos offres, vous devez vous poser la question des sujets en relation avec ce que vous avez à vendre.

Problème : lorsqu’on est (comme vous j’imagine) un expert dans son domaine (ou du moins un expert en devenir), on a tendance à utiliser un vocabulaire métier, un jargon et des mots qui ne sont pas ceux utilisés par votre client idéal pour exprimer ses problèmes.

Exemple : Si l’objectif de votre stratégie de contenus est de vendre des prestation de « gestion de campagnes de publicité » pour les commerces physiques, vous devez avoir conscience que votre client va certainement rechercher sur Google en fonction de son besoin et non de la manière dont vous décrivez vos offres.

Alors qu’il ne connaît pas encore la solution à son problème ni comment nommer cette solution, votre client ne va probablement pas taper les mots-clés « campagnes display » ou « agence publicité » mais plutôt « comment promouvoir ma boutique » ou « comment attirer des clients en magasin ».

Votre blog doit par conséquent être à l’intersection entre son besoin et les services ou produits que vous proposez.

Pour connaître les attentes de votre audience (et de votre cible), il existe différents moyens simples :
– Demander directement à vos clients actuels quels sont les problèmes qu’ils rencontrent (en notant la manière dont ils les expriment).
– Interroger vos communautés (abonnés email, Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter…).
– Espionner les conversations en ligne sur les réseaux sociaux, les forums ou blogs dans votre niche.
– Observer les contenus qui fonctionnent dans les blogs concurrents.
– Acheter de la publicité ciblée menant à un sondage en échange d’un incentive (vidéo, liste ou guide à télécharger).
– Utilisez des outils comme SEMRush ou Ubersuggest pour repérer les requêtes tapées par les utilisateurs de Google.
– Plus simple encore : s’inspirer des suggestions de recherche sur Google.

créer trafic

Comprendre les problèmes de votre cible et la façon dont ils s’expriment est fondamental pour produire des contenus qui résonnent (et qui attirent les bonnes personnes).

Exemple : pour le problème « trafic internet », vous pourrez couvrir les thématiques suivantes :

Comment créer du trafic
Comment créer du trafic grâce à Google
Comment générer du trafic
Comment avoir du trafic

Puis dans un second temps élargir à :

Comment accroître mon audience
Comment développer mon audience
Comment avoir plus de visiteurs pour mon site

Pour chaque problème identifié, l’idéal est de publier un contenu afin de couvrir toutes les manières d’exprimer ce problème afin d’augmenter le nombre d’opportunités de ranker sur Google donc accroître votre potentiel de trafic et à terme dominer votre niche.

3. Créer des contenus taillés pour votre client idéal

Pensez « tunnel de conversion » : lorsque vos clients potentiels font une recherche sur Internet ou simplement consomment vos contenus sur les réseaux sociaux, ces derniers ne sont pas forcément en quête d’un produit à acheter ou d’un prestataire pour satisfaire un besoin urgent.

Chaque visiteur de votre site n’est pas dans les mêmes dispositions, n’a pas forcément la même « intention » peut en miroir vous permettre de créer les contenus qui correspondent aux prospects que vous voulez attirer (au bon niveau de maturité par rapport à leur recherche).

Sans quoi à nouveau vous attirerez surtout des curieux en lieu et place de clients en puissance.

Voici à quoi ressemble un tunnel de conversion synthétique appliqué à la création de contenus :

tunnel de contenus

En haut de tunnel : l’utilisateur n’a qu’un besoin général d’information, ne compte rien acheter et va par conséquent taper des mots-clés génériques pour répondre aux questions qu’il se pose (exemple : l’expression « tendances marketing » tapée ans Google est plutôt le marqueur d’un utilisateur en veille sur les nouveautés dans ce domaine que d’un prospect en recherche active d’un prestataire ou d’une agence pour l’accompagner).

L’avantage de produire des contenus à ce niveau du tunnel est qu’il est relativement facile de créer un volume important de trafic mais il faut aussi du coup avoir conscience que ces visiteurs sont encore relativement éloignés de la vente.

Exemple : mon guide « 200 outils pour trouver des clients » est une bonne illustration d’un article plutôt « haut de tunnel » car bien qu’il parle de techniques et moyens d’attirer des clients, il reste relativement généraliste et attire donc aussi bien des salariés qui rêvent (un jour) de devenir entrepreneurs que des petites entreprises (de la coiffeuse au boulanger de quartier). Or mes clients idéaux sont les prestataires de services (agences, cabinets conseil, consultants, coach, formateurs…). Je ne m’interdis pour autant pas d’écrire ce type de contenus car, dans la masse de ces visiteurs, se trouve ma cible. A vous de bien doser donc.

En milieu de tunnel : l’utilisateur commence à avoir un besoin et commence à faire le tour des guides, tutoriels, vidéos et outils généralistes et accessibles gratuitement en ligne. Il commence à taper des termes plus précis et à affiner ses recherches (exemple : un utilisateur en quête d’une solution pour augmenter le trafic de son site pourrait taper des mots-clés comme « outil génération trafic » ou « consultant augmentation trafic »).

A ce niveau du tunnel, vous devez être présent avec des contenus adaptés pour répondre aux questions plus précises des utilisateurs avec l’objectif de les convaincre que votre solution est la meilleure (que vous vendiez un produit ou un service) ou a minima qu’il devrait l’envisager pour résoudre son besoin.

Exemple : un article comme celui que vous êtes en train de lire correspond au milieu de mon tunnel. Vous (utilisateur) connaissez le terme « trafic » (vous n’avez pas utilisé le terme « avoir des visiteurs sur mon site » comme une audience peut-être au tout début de sa recherche) et avez donc déjà une idée relativement fine de ce que vous recherchez. Pour autant, vous êtes toujours dans une démarche de conseils gratuits mais pourriez être intéressé par un accompagnement pour aller plus loin.

En bas de tunnel : l’utilisateur comprend qu’il est dans une forme d’impasse et qu’il a besoin d’aide. Il cherche désormais à comprendre ce que vous pouvez lui apporter, les qualités de votre offre, ce que vous pouvez apporter par rapport à la concurrence.

Si vous ne produisez que des contenus situés à ce niveau du tunnel, vous attirerez une audience plus qualifiée, plus proche de la vente, mais le potentiel en terme de volume de trafic sera plus limité. L’objectif est de trouver son « sweet pot » donc un mix cohérent de contenus à différents niveaux du tunnel pour obtenir à la fois volume et qualité avec un minimum d’effort.

Pour synthétiser :
– Le haut de tunnel vous apportera beaucoup de trafic, de visibilité, de partages mais peu de clients.
– Le milieu de tunnel permettra d’adresser les problèmes spécifiques de vos clients et de les faire rentrer dans un processus de vente.
– Le bas de tunnel permet de finaliser vos ventes.

Créer du trafic nécessite d’avoir une bonne compréhension de ce processus afin de savoir quels contenus font cruellement défaut à votre blog.

4. Se focaliser sur le trafic qui vend

Créer du trafic, c’est parfait mais du trafic qui vend, c’est mieux.

Lorsque j’ai commencé à publier des articles, certains de mes articles ont commencé à générer des milliers de visites par mois comme cet article sur « Comment contacter Facebook » (aujourd’hui 13 992 pages vues par mois pour cet article qui a déjà dépassé les 30 000 pages vues) :

augmenter visiteurs blog

Malheureusement, cet article n’a jamais contribué à attirer des clients mais plutôt des personnes en galère avec Facebook et cherchant une solution rapide pour « enlever une photo » ou « récupérer leur compte ». En somme, si cet article a pu contribuer à faire connaître mon blog, il n’a pas du tout ramené le public qui m’intéressait.

Un article comme le « Guide des dimensions sur les réseaux sociaux » est déjà plus focus par rapport à mon client idéal. Ce n’est pas un article qui m’a ramené beaucoup de contrats (même si je n’ai pas de statistiques précises à vrai dire) mais il me permet d’attirer des personnes relativement ciblées. De nombreux visiteurs de cet articles se sont abonnés à ma liste email et j’ai donc sans doute pu en convaincre certains de la qualité de mes offres et de mon expertise.

ameliorer trafic blog

Inversement, des articles comme « 15 experts partagent leurs stratégies pour trouver des clients » ou « Comment trouver des clients en B2B » qui ramènent moins de trafic (même si l’on reste sur de beaux volumes) ont généré des contrats de manière certaine mais sans doute moins que ma liste des agences de communication en France qui, pour le coup, peut difficilement être plus proche de la vente puisqu’elle s’adresse aux prospects en recherche active d’une agence pour les aider.

plus de trafic

En vous focalisant sur le trafic qui génère vraiment des revenus et des clients pour vous, vous n’aurez pas besoin d’autant de trafic que vous le croyez pour vendre..

5. Disposer d’un planning de publication

Pour ma part, (je ne l’ai pas toujours su mais) aujourd’hui je sais où je veux aller et, si je ne m’interdis pas de rédiger un article lorsque je vois une opportunité ou parce que j’ai une envie frénétique d’écrire sur un sujet, je me réfère malgré tout à un plan précis détaillant les 20 futurs articles que je pense indispensables pour mon blog.

Je n’écris donc pas uniquement en fonction de mes envies mais en suivant une stratégie qui s’affine à mesure que je collecte les résultats de Google Analytics : j’analyse là où je devrais porter mon effort, les contenus, thèmes et mots-clés qui me font défaut, les articles qui mériteraient d’être retravaillés pour conserver des positions sur Google ou en gagner.

Je vous conseille donc d’écrire votre planning de contenus en trouvant a minima le titre des 20 ou 30 prochains articles que vous souhaitez écrire.

Fixez-vous une date limite pour que ces articles soient mis en ligne.

A la manière d’une fusée nécessitant une énergie importante pour sortir de l’atmosphère terrestre pour ensuite atteindre son orbite, la performance d’un blog vient aussi de votre régularité et de la masse de contenus publiés dans sa première année d’existence.

6. Publier des articles exceptionnels

Maintenant que vous comprenez les problèmes de votre client idéal, il s’agit de répondre très exactement aux questions qu’ils se pose afin de capter son attention :

1. Repérez les opportunités en matière de trafic : toutes les expressions ne sont pas  jouables.

Sachez rationaliser le potentiel en matière d’effort à produire par rapport aux retombées.

N’essayez pas de vous positionner sur des expressions trop génériques trustées par des pages faisant bien plus autorité que vous.

Au contraire, partez à l’assaut de positions prenables sur des expressions de niche.

Exemple : se positionner sur « augmenter le trafic d’un blog » est bien plus réaliste que sur l’expression « créer du trafic »

Consultez le guide du marketing de contenus
Consultez le tutoriel pour créer des contenus de qualité
Consultez le tutoriel pour créer des contenus efficaces
Consultez le tutoriel pour trouver des idées de contenus

2. Focalisez-vous sur une seule expression pour profiter du référencement et prendre la position numéro 1 sur Google.

3. Proposez un contenu 5 fois supérieur à ce qui existe déjà afin d’atomiser la concurrence :

– Supérieur en valeur perçue : est-ce que mon lecteur peut passer à l’action grâce à mon article ?
– Supérieur en émotions : est-ce que je suis transcendé, étonné, surpris par ce que je lis ?
– Supérieur en longueur (exemple « Les 100 moyens de »)
– Supérieur en confort de lecture : mieux illustré, plus aéré, mieux rédigé, plus rapide à charger…

Consultez le tutoriel pour créer du trafic avec vos contenus
Consultez le tutoriel pour augmenter le trafic de vos articles
Consultez le tutoriel pour améliorer le trafic de vos articles

4. Concentrez-vous sur des contenus « evergreen », ces contenus qui ont une durée de vie longue :

Exemple : un article sur « Apple lance officiellement sa montre connectée » a d’une part très peu de chances de se classer dans Google car 1000 articles en français sont sortis sur le sujet. Vous ne pouvez juste pas suivre le rythme des grands médias. Par ailleurs, au bout de 2 mois, l’article est périmé.

En revanche, un article sur « Comment hacker l’Apple Watch » aura une durée de vie plus longue car il répond à une question que des personnes se poseront encore dans 2 ans (si vous mettez à jour l’article évidemment).

5. Mieux vaut peu d’articles de fond que beaucoup d’articles courts :

Écrivez des articles d’au minimum 2000 mots pour générer plus de partages sur les réseaux sociaux (effet « wow ») et obtenir plus de liens entrants (backlinks qui amélioreront votre référencement).

La taille nécessaire pour bien se positionner sur Google dépend du niveau de concurrence mais globalement plus vous entrez dans les détails en répondant au problème de votre audience, meilleurs seront vos résultats.

Il faut comprendre qu’une personne qui partage votre article met en jeu sa crédibilité. Il faut que cette personne ait tiré des informations de valeur et se reconnaisse dans ce que vous avez écrit pour qu’elle l’affiche sur son mur ou pose un lien sur son blog vers votre article.

6. Pensez vos articles à la base pour qu’ils suscitent des réactions et des partages

Des articles comme « Pourquoi le référencement est mort ? » sont forcément polémiques et génèrent des conversations (positives ou négatives).

Tirez parti de la polémique mais citez également les blogueurs, influenceurs et acteurs majeurs de votre marché pour attirer les regards et obtenir des liens.

Exemple : les articles « La Liste des Agences à Paris » ou « La Liste des Boutiques de Robes de Mariée » répondent à un besoin, celui de faciliter la recherche de prestataires pour des entreprises sur Paris (en l’occurrence la recherche d’agences ou de boutiques de mariage). En citant ces 100aines d’agences, j’ai pu susciter l’intérêt de toutes celles dont le lien était mentionné tout en faisant réagir les agences qui n’étaient pas dans la liste. En échange de leur ajout, j’ai pu demander que l’article soit tweeté et ainsi obtenir plus d’exposition pour l’article (j’ai obtenu des 100aines de backlinks de cette manière). Et tout le monde est content.

7. Soignez vos titres afin de capter l’attention et générer plus de partages sur les réseaux sociaux

Exemple : le titre de cet article « 10 Stratégies pour Augmenter le Trafic de votre Blog de 372% » utilise une alternance de mots-clés et de chiffres tout en suscitant de la curiosité et ainsi être cliqué de nombreuses fois lorsqu’il apparaîtra dans le fil d’actualité Twitter d’une cible potentielle.

Des titres efficaces ont également un impact sur votre taux de clic dans les résultats de recherche de Google donc plus de trafic.

Sur quel titre allez-vous cliquer ?

augmentation trafic

8. Retravaillez vos anciens articles afin de leur faire gagner quelques positions dans Google et ainsi obtenir tout le potentiel de trafic auquel votre article peut prétendre.

Vous serez étonnés comment un article qui passe de la 10ème position à la 3ème peut devenir tout d’un coup une source de trafic monstrueuse.

7. Collecter les emails de vos visiteurs

Captez l’email de vos lecteurs dès le lancement de votre blog. Si vous ne le faites pas, 95% de ces personnes ne reviendront sans doute jamais.

Les abonnés à votre liste (si vous n’êtes pas abonné à ma liste, voici le lien) sont des clients en puissance.

Rappelez-vous : « money is in the list »

Mais au-delà de l’aspect purement commercial, les abonnés partagent volontiers vos contenus sur les réseaux sociaux et vous permettent de comprendre quels sont vraiment les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Autant d’idées pour leur apporter encore plus de valeur à travers vos articles ou en proposant des produits permettant de régler leurs soucis.

Pour collecter l’email de vos visiteurs, vous pouvez soit :
Utiliser des landing pages spécialement conçues pour capter l’email de l’utilisateur en échange de son adresse email.
– Faire apparaître des pop-ups proposant un bonus en échange de l’adresse. Je vous conseille l’outil Convertbox [Paiement en 1x au lieu de l’abonnement en passant par ce lien].

8. Faire la promotion de vos contenus

Vos contenus valent la peine d’être lus, faites-en la promotion afin de générer du trafic :
– En disséminant votre contenu sur des plateformes pertinentes (ex : forums, Reddit…)
– En diffusant auprès de votre liste email
– En publiant sur les réseaux sociaux

Pour cela, il faut anticiper la construction de votre communauté. En revanche, ne vous focalisez pas sur les réseaux sociaux mais plutôt sur la création de bons contenus pour votre blog. La communauté vraiment d’elle-même.

Consultez le guide pour maîtriser les réseaux sociaux

Attention : les réseaux sociaux ne génèrent pas forcément énormément de trafic contrairement à tout ce qu’on peut lire. Sur Webmarketing Conseil, seulement 8000 visites par mois sont dues à Twitter alors que je tweete environ 50 à 60 fois par jour. C’est peu.

Cependant, Twitter me permet de toucher mon cœur de cible et permet d’obtenir de temps à autres des liens sur des journaux en ligne, sur des blogs, des forums… (merci d’ailleurs à tous ceux qui partagent, c’est un soutien énorme pour moi)

60 à 75% de mon trafic (selon la saisonnalité et le lancement de campagnes de publicité) vient ensuite de Google qui, grâce à ces précieux liens, me positionne dans les résultats de recherche.

9. Vous appuyer sur les influenceurs

Le principal problème est que généralement votre présence sur Facebook, Linkedin, Instagram, Twitter ou votre liste d’email sont trop faibles pour constituer un levier suffisant permettant de faire exploser vos contenus.

La 1ère clé consiste à vous appuyer sur les influenceurs disposant d’une plus grande audience que vous :

1. En créant des contenus les mentionnant comme par exemple des interviews, des podcasts ou des listes de conseils sur un thème particulier en faisant intervenir 50 experts. Les personnes mentionnées n’hésiteront pas à vous retweeter pour vous remercier.

2. En les impliquant dès le début de la création de votre contenu avant même qu’il ne soit publié et en demandant des conseils. L’influenceur ainsi contacté vous donnera un coup de pouce.

3. En demandant à publier vos meilleurs contenus directement sur un média ou un blog avec une forte audience en affinité (et non sur votre blog). Une partie du trafic sur votre article invité sera redirigé vers votre blog grâce à des liens intelligemment placés.

10. Utiliser la publicité pour amplifier votre trafic

La 2ème clé pour faire croître le trafic de votre blog est de passer par la publicité.

Je n’en parle qu’à la fin car commencer par une campagne de publicité sur un blog non optimisé est le meilleur moyen de perdre de l’argent.

En effet, pour acheter du trafic, vous devez d’abord démontrer que votre blog est un canal d’acquisition de clients crédible. Pour cela, vous devez commencer à générer des clients grâce à des offres solides et des pages de vente optimisées.

La publicité sur Facebook ou Twitter peuvent ainsi vous permettre d’atteindre plus rapidement une taille critique de fans et de followers permettant d’amplifier la promotion de vos articles tout en remboursant le coût de vos campagnes par la vente de produits ou de prestations.

Consultez le guide de la publicité sur Google
Consultez le guide de la publicité sur Facebook
Consultez le guide de la publicité sur Instagram
Consultez le guide de la publicité sur Linkedin
Consultez le guide de la publicité sur Twitter
Consultez le guide de la publicité sur Youtube

La dernière étape consiste à mettre en place, une fois que vous connaîtrez exactement vos marges, un système d’affiliation où vous rémunérerez à un prix fixe toute personne vous ramenant du trafic et des ventes sur votre site afin de créer un flot ininterrompu de clients.

Conclusion

La création d’une audience pour votre blog passe par la bonne compréhension des attentes de votre cible et la publication de contenus sur-mesure.

Faire connaître vos contenus est votre plus grand challenge. Commencez par faire fonctionner votre blog en mode test en créant un écosystème sain puis commencez à investir dans la publicité à mesure que vous rentrez vos premiers clients.

Soyez persistants et faites les choses dans l’ordre. La courbe de progression d’un blog n’est pas linéaire. Ce n’est qu’à force d’optimisations que vous constaterez peu à peu que vos actions auront un impact de plus en plus important jusqu’à devenir extrêmement rentables.

La meilleure solution pour comprendre ce que je viens de vous expliquer est de commencer à tester.

Arrêtez immédiatement de lire mon blog et passez à l’action :)

Générer du trafic et de la visibilité pour votre entreprise est un volet majeur du programme "Trafic & Clients".

Pour aller plus loin sur le sujet, téléchargez gratuitement mes guides et mes conseils pour augmenter votre trafic et votre audience.