Comment Obtenir des Partages sur vos Contenus ?

Comment Obtenir des Partages sur vos Contenus ?
5 (100%) 2 votes

Comment obtenir des partages sur vos contenus ? Comment générer plus de partages sur vos articles ? Pourquoi personne ne partage vos posts ? En quoi un article va être plus partagé qu’un autre ? Tout le monde peut écrire un article, mais bien peu savent écrire un article que les lecteurs partagent. Je peux me permettre ? Voici une vérité un peu honteuse : vous avez masqué le comptage des partages car en réalité, vous avez rarement plus de 10 tweets. Plutôt embarrassant.

Note de Rudy : Cet article a été écrit par André Dubois du site Traficmania. André partage avec ses meilleures stratégies en matière d’acquisition de trafic et de marketing de contenu. Si vous êtes expert en marketing, vous pouvez proposer vos articles en me contactant sur la page dédiée.

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer votre Guide PDF gratuit "15 Experts Révèlent leurs Meilleures Stratégies B2B" + la vidéo 7 leviers pour passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an + 14 fiches PDF sur les réseaux sociaux.

La raison pour laquelle personne ne partage vos articles


Rien n’y fait. Votre article fait autant de vagues qu’une mamie pendant son cours d’aquagym. Dans la grande piscine d’internet, votre contenu n’est qu’un petit clapotis parmi les autres.

Pourtant vous n’êtes pas stupide.

Vous avez lu mille articles de gourous expliquant comment écrire un article viral. Vous savez qu’il faut un titre accrocheur, des photos, du contenu de qualité, des appels à l’action, s’adresser au lecteur bla, bla, bla.

Vous pensiez qu’en appliquant ces recettes, les likes et les tweets allaient pleuvoir, vous ramenant un torrent de trafic, d’inscrits, de ventes, pour que vous aussi puissiez encaisser les pépettes depuis une plage Thaïlandaise.

Tout ceci n’est qu’un mensonge. Du moins en partie, car oui, le titre, les images, le bon contenu, c’est crucial. Mais ce ne sont que des boosters, comme le sel et le poivre. Mais il vous manque le steak.

En réalité :

  1. Vous n’avez pas la moindre idée de ce qui motive les gens à partager, et vous devriez me copier cent lignes.
  2. Vous n’avez pas la moindre idée de qui sont ces gens qui vous lisent, et vous devriez m’en copier mille.

Quoi, personne ne vous a dit que c’est important ?

C’est ballot, parce que ce sont les principales choses auxquelles vous devriez penser si vous voulez qu’on partage votre contenu.

La situation est grave, mais pas désespérée. Si vous voulez que vos articles fassent des vagues comme une bombe du gros Bébert depuis le plongeoir de 3 mètres, lisez ces quelques lignes.

partages contenu

Oui, les lecteurs qui partagent pensent aux autres

Mais ils pensent aussi beaucoup à eux…

Le réputé New York Times à publié une étude révélant les motivations des « partageurs » du net.

  • 94% se demandent si l’information sera vraiment utile aux destinataires.
  • 84% soutiennent une cause, ou des problèmes qui leur tiennent à cœur.
  • 78% partagent de l’information car cela leur permet de rester connectés avec des gens qu’ils ne pourraient pas contacter autrement.
  • 73% se connectent à ceux qui ont les mêmes centres d’intérêts.
  • 69% partagent car ils se sentent plus impliqués dans la société et le monde.
  • 68%  montrent aux autres qui ils sont et ce qu’ils pensent.
  • 49%  informent les autres sur des produits, ou pour changer leurs opinions et les inciter à agir.

Conclusion : soit on partage parce qu’on trouve votre contenu utile…
soit on partage pour se créer un réseau ou montrer une image de soi.

Quand aux produits que vous voulez-vendre, 51% s’en foutent d’entrée de jeu.

A votre avis, vous devez taper dans quelle catégorie pour être liké et tweeté ?

Clair. Dans la catégorie « utile pour les destinataires ».

Comment créer du contenu « utile »

Vos lecteurs sont fatigués, un œil sur la téloche, un autre sur la tablette, le bain à donner aux enfants et n’oublie pas de sortir le poulet du four.

Vos lecteurs ne veulent pas d’un cours. Parce que franchement, les cours ça prend la tête. Comparez les audiences de TF1 et d’Arte si vous en doutez. Si vous les barbez, ils fileront sur Youtube, à regarder des chatons dans des paniers ou des automobilistes russes qui se bastonnent.

Ils ne veulent rien acheter non plus. Ils ont bossé dur toute la journée, et ce n’est pas pour dépenser une blinde dans votre formation qui est le remède à tous leurs problèmes, sans efforts, et en moins de 10 jours.

C’est les « 5C », comme je disais dans mon ancien job : c’est con, mais c’est comme çà.

Vous devez l’accepter.

En revanche, ce que vous pouvez faire, c’est leur donner des articles qui leur collent les yeux à l’écran, et jusqu’à la dernière ligne. Vous aurez sorti vos lecteurs de leur train-train. Comme par magie, ils auront trouvé votre post « utile », et ils le partageront.

Vous comprenez la nuance ?

Ce qui doit être « utile », ce n’est pas l’information que vous donnez. Ce qui est « utile », c’est l’effet que vous faites à votre audience.

Voici cinq pistes pour coller l’œil de vos lecteurs jusqu’à la dernière ligne, et les faire sortir de leur train-train pendant quelques minutes.

1. Bottez leur les fesses :

Dans ce monde politiquement correct, dire la vérité toute nue, brutale, c’est rare. Mettez vos lecteurs devant des faits, remuez-les, et ils vous suivront comme une légion au combat.

2. Soyez encyclopédique :

Soyez malin, profitez de la paresse de vos compétiteurs. Peu d’entre eux auront le courage ou le talent de traiter une question de A à Z dans un article référence de 5000 mots. Soyez précis, scientifique et offrez votre immense solution sur un plateau.

3. Balancez du piment rouge :

90% des articles de blogs contiennent des informations utiles, détaillées, organisées…et sont d’un ennui mortel. Alors arrêtez d’écrire comme un manuel de physique/chimie et lâchez-vous. Vous êtes libre d’écrire ce que vous voulez, pourquoi être austère comme un directeur du Trésor de la 4ème République ?

4. Brisez les idées reçues :

Galilée, vous connaissez ? Ah oui, si vous prouvez que ce que tout le monde pense est faux, vous ouvrirez les portes de la gloire. Et aujourd’hui, vous ne risquez même plus le bûcher, par-dessus le marché. Soyez celui qui amène un souffle nouveau, et on parlera de vous.

5. Donnez-vous du mal :

J’ai dit plus haut que 90% des articles donnent des informations utiles. Mais bon sang, qu’est ce qu’ils sont mal écrits. Donnez-vous du mal, écrivez mieux. Pitié pour vos lecteurs. Un article, c’est dix à vingt heures de travail. Ouah.

Est-ce ça marche vraiment ?

Oui.

A ce jour, le 7ème article que j’ai écrit sur mon blog TraficMania a eu 116 partages, le 8ème en a eu 231, et le 9ème, publié hier, 124.

Vous avez saisi l’idée ? Maintenant, voyons comment choisir des sujets viraux comme la grippe espagnole.

Le secret pour créer du contenu viral

Donnez-leur ce qu’ils attendent.

C’est tout.

Bon d’accord. Attendez…

Euh… Le savez-vous au moins, ce qu’ils attendent ?

Si vous ne connaissez pas les besoins de votre audience, vous êtes peut-être en train d’apprendre à Alain Prost comment on conduit une voiture. Vous êtes à côté de la plaque.

La même étude du New York Times a défini 6 profils de « partageurs » :

  1. Les altruistes : toujours prêts à renseigner, ils vont partager des articles sur l’allaitement avec leur cousine enceinte.
  2. Les carriéristes : ceux qui n’échangent des informations que pour développer un business.
  3. Les hipsters : ceux qui partagent comme ils respirent, parce qu’ils ont eu un compte Twitter avant d’avoir de l’acné.
  4. Les boomerangs : il faut que ça chauffe, ils partagent surtout des contenus polémiques pour faire réagir.
  5. Les connecteurs : comme ceux qui partagent une offre promotionnelle avec leurs proches. Bon plan sur Groupon les amis !
  6. Les spécifiques : précis, ils ne partagent qu’une information spécifique pour une personne spécifique.

Votre audience, c’est laquelle ?

Consultez le tutoriel pour plus de partages sur vos articles

C’est facile de le savoir. Il suffit de leur demander.

Vous voulez savoir ce qui est utile pour vos lecteurs ? Voici 3 tactiques très simples pour le découvrir :

1. Utilisez les commentaires

Listez les emails de ceux qui laissent des commentaires dans un fichier Excel. Envoyez leur un petit message, tout simple, où vous leur demanderez quelle est « leur plus grand problème avec (votre thématique) ».

Vous verrez que beaucoup d’entre eux seront ravis de pouvoir se confier, de trouver une oreille attentive.

Au fur et à mesure de vos échanges, vous allez voir apparaître des points communs, des similitudes.

2. Faites un petit sondage

Utilisez Survey Monkey ou Google Forms pour créer un petit sondage que vous allez intégrer dans un article. Quelque chose de rapide. Demandez à nouveau à votre audience « leur plus grand problème avec (votre thématique) ».

3. Offrez du coaching

Proposez à 5 ou 10 lecteurs 20 minutes de consultations téléphonique gratuite. Vous en saurez beaucoup plus sur les besoins de votre audience. (Note : je le fais sur TraficMania).

Voilà vos sujets. Voilà de quoi vous devez parler. Voilà les problèmes qu’il serait « utile » de traiter. Et que vos lecteurs partageront.

Nous y sommes presque, les amis.

Il manque le dernier ingrédient

Il ne manque plus qu’un petit coup de pouce.

Le meilleur article du monde ne sera jamais partagé s’il n’est pas lu. Admirez la logique implacable de ce raisonnement.

Vous pouvez ricaner tant que vous voulez, mais c’est une vérité absolue sur Internet. Au démarrage, vous aurez besoin que des gros comptes Twitter ou Facebook relayent votre précieux article. Quand Rudy Viard tweete un de mes posts à ses 27 000 et quelques abonnés, cela aide.

Mais pourquoi diable Rudy accepte-t-il de relayer les demandes d’un blogueur qui n’a publié que 9 articles, et qui n’a rien foutu à part la plage de mi-juillet à mi-septembre ?

Je vais m’avancer, et j’imagine qu’il y a trois raisons à cela :

  1. Nous parlons tous les deux de marketing sur Internet. C’est certain que ma recette de tarte aux fraises (bien que délicieuse), ne l’intéresse pas ici.
  1. J’essaye de toujours créer un texte digne d’être partagé. Si Rudy devait mourir de honte en tweetant mes daubes, et bien, devinez quoi, il ne le ferait pas.
  1. Ce dernier point est le plus important : j’ai fait l’effort de lier connaissance avec Rudy bien avant d’oser lui demander un retweet, et nous nous apprécions. Cela m’a évité de me pointer la gueule enfarinée, mon premier article sous le bras, en face d’un mec qui se serait demandé qui je peux bien être.

C’est étonnant, mais bien que nous soyons seuls en face de notre écran le plus clair de notre temps, nous ne pouvons pas y arriver sans l’aide des autres.

Encore une histoire de partage.

Faites-le et obtenir 100 ou 200 partages sera aussi facile que d’ouvrir un robinet.

Faites-le, et article après article, les likes et les tweets se mettront à pleuvoir, gonflant la rivière de votre trafic, de vos inscrits et de vos ventes.

André Dubois est l’auteur du blog TraficMania. Téléchargez son ebook gratuit pour créer des titres viraux : « 124 titres irrésistibles à télécharger ».

Si vous souhaitez être accompagné dans votre stratégie de contenus, demandez votre entretien de découverte

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer votre Guide PDF gratuit "15 Experts Révèlent leurs Meilleures Stratégies B2B" + la vidéo 7 leviers pour passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an + 14 fiches PDF sur les réseaux sociaux.

trouver clients

A propos

Retrouvez André Dubois sur son site Traficmania.com. Téléchargez son ebook gratuit "124 titres irrésistibles à recopier", pour avoir instantanément plus de clics et de trafic.

2 commentaires sur “Comment Obtenir des Partages sur vos Contenus ?
  1. Greg dit :

    Excellent article, comme toujours ici :)
    Ce qui m’a fait lire (entre autres) l’article jusqu’au bout ?
    Assurément, le ton, pas professoral ni ennuyeux,
    Sinon j’ai vu de petites astuces sur d’autres blogs : inscrire le temps de lecture estimé en haut de l’article, plutôt efficace pour tous ceux qui sont pressés (et voudraient revenir plus tard)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*