augmenter trafic google

Comment Augmenter mon Trafic sur Google ?

Comment améliorer mon trafic sur Google ? Comment augmenter mon trafic issu du référencement vers mon site Internet ? Comment optimiser mon trafic ? Nous allons voir comment utiliser Google Analytics pour trouver des opportunités SEO et augmenter le nombre de visiteurs sur mon site ? Voyons comment identifier justement ces leviers de croissance.

Avant de débuter votre tutoriel, récupérez mon système et mes stratégies pour générer +100 000 visiteurs et des 100aines de prospects et clients chaque mois :

guides

Testez également les outils que j'utilise pour ajouter des 1000iers d'abonnés emails à ma newsletter chaque mois et générer des 100aines de rendez-vous clients par téléphone :

- Mon outil de collecte d'emails [Paiement en 1x au lieu de l'abonnement en passant par ce lien]
- Mon outil de création de page [14 jours d’essai gratuits en passant par ce lien]
- Mon outil d'emailing automation [14 jours d’essai gratuits + offres en passant par ce lien]
- Mon outil de référencement / SEO [14 jours d’essai gratuits en passant par ce lien]
- Mon outil de webinaire [14 jours d’essai gratuits en passant en passant par ce lien]
- Mon outil de paiement [Paiement en 1x au lieu de l'abonnement en passant par ce lien]

Votre entreprise génère du chiffre mais votre développement ralentit ou a du mal à décoller ? Laissez-moi vous montrer comment je peux vous aider à casser votre plafond de verre :

guides

Comment augmenter mon trafic sur Google


Si vous n’avez aucune base en référencement, je vais vous conseiller de consulter ce guide avant de lire mon tutoriel car nous allons détailler des leviers d’optimisation pour votre site plutôt qu’une stratégie SEO ou des bonnes pratiques inbound.

Si vous êtes OK alors c’est parti.

Vous le savez sûrement : Google Analytics est un outil essentiel pour suivre précisément l’évolution de votre trafic et évaluer l’impact de vos actions marketing.

Je sais que 90% des lecteurs de mon blog connaissent ou utilisent Google Analytics. Mais je sais aussi que bien souvent certains de mes clients me confessent qu’ils ne vont jamais mettre leur nez dans leurs statistiques (ou alors 3 fois par an).

C’est malheureusement indispensable si vous souhaitez suivre l’évolution de votre audience, piloter vos actions marketing, corriger le tir et in fine augmenter rapidement le trafic de votre site Internet.

Au-delà de ce suivi, Google Analytics vous permet :

  1. D’identifier les sources de trafic qui fonctionnent le mieux pour vous : référencement naturel, liens entrants, publicité…
  2. D’analyser quelles stratégies et quels contenus participent effectivement à créer du trafic (et des conversions, prospects, touches ou ventes).
  3. Donc de concentrer vos ressources en temps et en budget sur les actions marketing qui fonctionnent le mieux pour vous.
  4. De renforcer celles qui méritent plus de ressources pour devenir de vraies sources de trafic et de leads.
  5. D’arrêter les actions ayant peu ou pas d’impact afin de libérer du temps pour tester de nouvelles pistes de croissance.

augmenter trafic google

C’est ce que nous allons voir.

1. Analyser votre référencement sur Google pour trouver des pistes

Quelle est la position de mon site dans Google ?

Pour connaître votre positionnement sur Google et identifier des opportunités de trafic, commencez par :

Vous pourrez ainsi connaître vos positions dans les résultats de recherche de Google pour chaque mot-clé où votre site apparaît (donc pas uniquement pour les mots-clés qui vous apportent déjà du trafic mais aussi pour les expressions où vous êtes classés 17ème, 23ème ou 100ème et qui pourraient devenir des sources).

Vous pourrez également connaître l’évolution de vos positions (donc mesurer l’impact de vos optimisations).

Accédez maintenant à votre rapport de mots-clés dans Google Analytics :
1. Cliquez sur « Acquisition »
2. Puis sélectionnez « Acquisition d’utilisateurs »

google analytics

Vous obtiendrez ainsi vos statistiques de trafic classés par source.

3. En cliquant maintenant sur « Search Console »
4. Puis sur « Requêtes » vous obtiendrez un rapport SEO par mot-clé

Google Search Console

Ce rapport SEO devrait ressembler à cette courbe :

optimisation référencement

En comparant le mois actuel avec le mois précédent, vous pourrez savoir quels mots-clé ont perdu du trafic et des positions sur Google.

Vous pourrez ainsi vous créer une liste de tâches pour aller regagner vos places.

Quand on sait que le 1er, 2e et 3e sur Google rapportent quasiment l’intégralité des clics d’une requête, vous comprenez qu’il vaut mieux optimiser l’existant (et soigner vos positions en déclin) plutôt que de rester focalisé sur la création sans fin de nouveaux contenus.

2. Créer plus de trafic grâce au référencement

Identifiez maintenant les 20 expressions obtenant le plus d’impressions ainsi que le contenu qui leur est associé dans la liste de vos mots-clés du rapport Google Analytics.

Pour chacun de ces contenus, identifiez les contenus les moins performants en terme de taux de clics :

  • Un contenu positionné entre la position 1 et 4 devrait avoir minimum 20% de taux de clics
  • S’il est positionné en 5ème ou 6ème position environ 8%
  • S’il est positionné en position 9 ou 10 environ 3%.

Pour toutes vos pages n’obtenant pas ces chiffres, procédez à l’étape suivante d’optimisation.

Pour optimiser vos contenus et obtenir plus de trafic :

1. Améliorez le titre des pages en question et leur description.

En effet, le titre et la description tels qu’ils apparaissent dans les résultats de Google impactent fortement le choix de l’utilisateur de visiter votre site (ou non). En choisissant un titre qui répond idéalement à sa question (dans notre cas « comment être premier sur google »), vous obtiendrez des taux de clics plus importants et vos simples « impressions » deviendront du trafic.

google

Consultez le tutoriel pour mettre en place pas à pas cette technique

Voici 4 optimisations incontournables pour vos contenus :

  1. Conserver des titres autour de 55 caractères (afin que Google ne vous les coupe pas dans les résultats de recherche)
  2. Utiliser des meta descriptions autour de 156 caractères maximum
  3. Réfléchir à « l’intention » de l’utilisateur lorsqu’il tape ces mots-clés afin de faire coller vos titres, descriptions et contenus au véritable besoin de l’internaute.
  4. Ne pas hésiter à utiliser des techniques de copywriting dans le titre afin d’inciter au clic (ex : « 17 Stratégies pour Améliorer votre Trafic » plutôt que « Comment Améliorer votre Trafic »).

Vous noterez que je n’utilise pas trop ce procédé, je préfère aller droit au but mais ça fonctionne.

Rien ne vous empêche d’ailleurs d’avoir des titres H1 très direct « Améliorer votre Trafic » mais d’utiliser le plugin Yoast SEO par exemple sur WordPress pour que le titre qui apparaît dans Google soit plus agressif pour générer des taux de clics importants dans les résultats de recherche (à faire également sur les réseaux sociaux pour augmenter l’engagement).

3. Cinq opportunités pour augmenter votre trafic

Voici 5 idées pour générer du trafic.

Pour cela, reprenez votre rapport de mots-clés et identifiez les 10 mots-clés générant le plus de clics (et non d’impressions cette fois-ci) :

1. Optimisez vos contenus qui vous rapportent déjà du trafic avec les mots-clés sur lesquels ils sont déjà positionnés (exemple : si votre article sur l’acquisition de trafic génère des clics grâce à l’expression « obtenir du trafic ») en utilisant l’expression ciblée dans les balises titres et description des images de votre article.

  • Si votre article n’est pas classé premier sur l’expression, alors ces optimisations positionneront mieux votre contenu.
  • S’il est déjà classé premier, vous consoliderez votre position.

Je vous conseille de faire tourner et varier les expressions pour ne pas spammer l’article avec les mêmes mots-clés (donc n’hésitez pas à insérer « obtenir plus de trafic », « générer du trafic » ou « créer du trafic » plutôt que sans cesse utiliser la même expression-cible).

2. Téléchargez des photos dont le nom de fichier comporte les mots-clés qui vous intéressent (ex : obtenir-trafic.jpg)

3. Assurez-vous que votre titre utilise bien les mots-clés en question. Vous pouvez répéter également les expressions qui rapportent déjà du trafic dans vos meta description. En effet, si l’expression tapée par utilisateur dans Google est présente dans votre description, celle-ci apparaît en gras. Votre article aura ainsi plus de chance d’être cliqué et d’apparaître comme la réponse la plus évidente à sa question.

Si je reprends mon exemple, les termes « être premier » et « Google » sont affichés en gras et viennent soutenir le titre déjà très clair.

google

4. Utilisez des liens internes entre vos articles afin de créer un réseau de contenus liés ensemble de manière logique. Posez vos liens vers les articles en utilisant des expressions variées pour éviter toute pénalité. L’idée est de créer un « réseau d’articles » logiquement et sémantiquement reliés entre eux.

Chaque contenu se renforce ainsi l’un l’autre et permet à Google d’identifier vos pages non pas comme des cas isolés mais comme une source d’autorité sur un thème en particulier.

Exemple : dans cet article sur « comment augmenter mon trafic », j’ai posé plusieurs liens vers des articles complémentaires. Les liens sont posés de manière naturelle sur des expressions pertinentes et varient d’un article à l’autre.

5. Créez plus de contenus sur les mots-clés qui créent déjà beaucoup de trafic. Répétez ce qui fonctionne : si vous générez une audience forte sur certaines expressions, n’hésitez pas à pousser votre avantage, cela signifie que vous avez soit une crédibilité pour en parler soit qu’il existe un vrai besoin sur cette niche.

BONUS : allez j’en rajoute un, reprenez vos anciens articles qui n’ont pas vraiment fonctionné et essayez de comprendre pourquoi. Que manque-t-il à vos contenus pour vraiment mériter la première place dans Google ? Votre article est-il suffisamment long ? Suffisamment dense ? Suffisamment utile ? Suffisamment illustré ? Suffisamment beau, lisible, intelligible, pratique ? Répond-il à la question ? Est-il trop large ? Trop élitiste ? Trop compliqué ?

J’ai parfois repris des articles de fond en comble et permis à ces derniers de vivre une seconde vie. Je vous conseille à ce propos la vidéo de Moz pour arrêter de faire de simples « articles de qualité » recommandées par toutes les agences et pour aller plus loin.

4. Augmenter votre trafic grâce aux liens entrants

Dans mon cas, Google représente environ 80% des visiteurs du site.

Pour autant, le référencement naturel n’est pas la seule source de trafic que vous pouvez optimiser.

Les « sites référents » (donc tous les journaux en ligne, blogs, forums, liens dans les commentaires, réseaux sociaux qui pointent vers votre site) peuvent contribuer selon le type de site a une part non négligeable du trafic. Un site comme Buzzfeed (bien qu’il ait perdu de sa superbe depuis), très axé sur les contenus viraux, déclarait en 2014 recevoir 75% de son trafic des réseaux sociaux.

Optimiser le trafic généré par les liens entrants a plusieurs avantages :

  1. D’une part, il s’agit d’une source de trafic généralement de qualité puisque le lien est souvent une extension, une valeur ajoutée, un complément, du contenu que l’utilisateur est en train de lire et qu’en publiant un lien, son auteur « recommande » votre contenu.
  2. D’autre part, les liens restant un critère essentiel du positionnement d’une page dans les résultats de Google, travailler les liens vers votre site de manière intelligente pourra renforcer le trafic issu des moteurs de recherche.

Voici plusieurs tactiques intéressantes pour optimiser ce trafic référent :

1. Identifiez les 5 sites communautaires et forums qui pointent déjà naturellement vers votre site ou blog :

  • Passez plus de temps à répondre aux topics où votre site ou blog est cité
  • Essayez d’apporter des réponses concrètes aux questions posées par les utilisateurs dans les discussions ouvertes
  • Une fois accepté dans la communauté, partagez vos contenus en évitant de passer pour un spammeur ou un poseur de liens, en gardant toujours en tête d’apporte le maximum de valeur aux membres.

2. Identifiez les 5 blogs qui font déjà naturellement des liens vers votre site ou blog :

  • Entretenez la relation avec ces blogueurs (rencontres physiques, échanges d’emails ou discussions sur X / Twitter…)
  • Trouvez des opportunités pour promouvoir mutuellement vos 2 sites / blogs (exemple : partages sur les réseaux sociaux, promotion croisée dans vos newsletters respectives…)
  • Vous pouvez monter à 3 ou 4 guest posts mensuels. Les articles invités, lorsque de qualité (et ce n’est pas toujours le cas), permettent de satisfaire les deux parties en apportant du bon contenu au blogueur (donc du trafic) et de permettra à l’auteur de bénéficier de l’audience déjà en place du blogueur et en retour d’un trafic qualifié vers son propre site.

3. Identifiez les principaux réseaux sociaux qui génèrent du trafic naturellement :

  • Passez plus de temps sur les réseaux sociaux les plus efficaces
  • Analysez quelles tactiques et types de posts fonctionnent le mieux et sont véritablement à l’origine du trafic
  • Adaptez votre contenu en fonction de vos observations et conclusions

Consultez le guide des réseaux sociaux

5. Augmenter votre trafic grâce à vos contenus

Il n’existe que 2 voies pour créer du trafic :

1. Soit vous avez de l’argent (et les compétences pour bien dépenser votre budget) : cela s’appelle une campagne de publicité sur Internet
2. Soit vous avez du temps (et un site ou un blog opérationnel, des qualités rédactionnelles, des connaissances à partager, des émotions à transmettre…) : cela s’appelle l’inbound marketing qui consiste à créer des contenus répondant aux questions que se posent vos clients pour les guider naturellement vers la vente (ou la prise de contact).

Voici un plan en 3 étapes pour optimiser votre création de contenus :

1. Trouvez les 20 contenus qui obtiennent déjà du trafic sur votre site ou votre blog (depuis Google Analytics).

Une variante est non pas de sélectionner les pages générant le plus de trafic mais celles générant le plus de conversions afin de vous concentrer non pas sur ce qui attire les visiteurs mais sur ce qui génère des leads et du chiffre d’affaire.

2. Mettez en place un planning éditorial de création de contenus en prenant en compte ce qui fonctionne déjà et en tenant compte non pas de ce qu’il vous semble opportun d’écrire mais de ce que votre audience veut.

3. Concentrez-vous sur la création de contenus complémentaires pour augmenter l’engagement et le temps passé sur le site. En effet, certains articles sont des « portes d’entrée » vers votre site ou votre blog. Ils s’adressent à des utilisateurs qui n’ont pas encore de besoin très défini.

Grâce à ces contenus, vous pourrez les faire venir sur votre site mais en suggérant des contenus liés, vous pourrez peu à peu les amener à lire des articles plus précis et amener un certain nombre à entrer dans votre tunnel de conversion (et donc à les transformer en clients)

Le timing reste important. Certains jours sont moins favorables que d’autres pour promouvoir vos contenus.

Sur Webmarketing Conseil, le vendredi, samedi et dimanche sont des jours plus calmes que les autres (les gens sont soit en train de boucler leur semaine soit pensent à autre chose qu’au marketing). Le lundi est en revanche un jour de pointe en terme de trafic et d’activité forte sur les réseaux sociaux.

Consultez vos courbes de trafic pour poster au meilleur moment.

Générer du trafic et de la visibilité pour votre entreprise est un volet majeur du programme "Trafic & Clients".

Pour aller plus loin sur le sujet, téléchargez gratuitement mes guides et mes conseils pour augmenter votre trafic et votre audience.