Comment Écrire des Articles pour x10 de Trafic ?

Comment Écrire des Articles pour x10 de Trafic ?
5 (100%) 3 votes

Comment écrire des articles capables de créer du trafic ? Comment structurer vos articles ? Comment rédiger vos articles ? Comment écrire un article de blog ? Comment créer des articles qui participent efficacement à augmenter votre audience et attirer vos clients ? Webmarketing Conseil a atteint 220 000 visiteurs et 860 000 pages vues par mois avec seulement 425 posts en utilisant les stratégies pour créer du trafic expliquées dans l’infographie de Smartblogger que je vais analyser pour vous. En suivant cette roadmap, vous aurez des résultats.

Des contenus pour dominer

Vos articles ne créent pas (ou pas assez) de trafic ? Alors votre entreprise rencontre sans doute le problème de 90% des blogs, médias et journaux en ligne. Tout le monde parle d’inbound marketing et de stratégie de contenus mais peu mettent véritablement en place les bonnes mécaniques.

Je pourrais en effet vous donner plusieurs exemples d’entreprises ou de blogs qui ont effectivement dépassé 100 000 ou 200 000 visiteurs par mois mais au prix d’une débauche d’efforts et de moyens invraisemblables sur 4, 5 voire 10 ans et des 1000iers d’articles publiés quand quelques 100aines peuvent suffire pour obtenir les mêmes résultats.

Je pourrais vous donner un plus grand nombre encore d’exemples d’entreprises n’ayant jamais passé le cap des 20 000 visiteurs par mois avec pourtant des 100aines d’articles publiés. Ces entreprises se retrouvent alors dans une sorte de ventre mou : leurs articles ne contribuent pas à leur chiffre d’affaires mais, étant à mi-chemin, elles doivent continuer de ramer en publiant un post chaque semaine, en animant les réseaux sociaux et en éditant une newsletter.

La raison : elles produisent des “contenus pour animer” au lieu de se concentrer sur les “contenus pour dominer”.

Ne faites pas partie de ces entreprises.

article trafic

Consultez le tutoriel pour générer du trafic avec vos contenus
Consultez le tutoriel pour rédiger un article
Consultez le tutoriel pour connaître les articles les plus efficaces en B2B

Les 4 raisons d’écrire des articles

Ce que j’appelle “contenus pour animer” est l’ensemble des articles, vidéos, infographies qui permettent de divertir, informer, faire passer à l’achat une communauté que vous avez déjà.

Malheureusement, sauf si vous êtes Coca-Cola, Apple ou Chanel, votre entreprise n’a pas la communauté suffisante pour profiter des effets de réseaux. Hors le ROI d’une stratégie de contenus commence à se faire sentir (et impacter votre chiffre d’affaires de manière exponentielle) qu’une fois atteinte une masse critique de visiteurs sur votre site.

articles blog

Et vous n’avez pas le temps ni pouvez vous payer le luxe d’attendre 5 ans avant d’atteindre cette masse critique où les coûts deviennent marginaux par rapport aux revenus.

C’est pourquoi je recommande à mes clients de produire dans un premier temps des “contenus pour dominer”. Ces contenus ont vocation à évangéliser, créer une relation avec votre client idéal et enfin seulement faire passer à l’action.

Pour faire croître rapidement votre trafic, demandez-vous simplement si vos articles répondent à l’un de ces 4 impératifs :
1. Obtenir la première place sur Google
2. Profiter de partages sur les réseaux sociaux
3. Obtenir des liens entrants vers votre article
4. Profiter de partages de la part des influenceurs

Si vos articles ne répondent pas à l’une de ces priorités, vous n’aurez pas de trafic (ou si peu). Aussi simple que cela.

Nous allons maintenant voir comment rédiger vos articles.

1. Identifier les pain points de vos clients

Les “pain points” sont les problèmes que rencontrent vos clients.

En tant qu’experts de nos domaines respectifs, nous avons tendance à traiter des sujets qui n’intéressent pas forcément notre cible ou à utiliser des termes qui ne sont pas ceux qu’utilisent nos clients potentiels lorsqu’ils recherchent des solutions à leurs problèmes.

Écrire un article efficace nécessite donc de commencer par identifier :
– Qui vous souhaitez vraiment attirer
– De faire l’effort de rentrer dans leur cerveau.

Sous peine d’attirer des lecteurs qui vous ressemblent…
Et généralement, les personnes qui vous ressemblent sont vos concurrents, venus piller vos bonnes pratiques.

Pour collecter ces pain points qui serviront de base à vos articles :
1. Écoutez la manière dont vos clients parlent de leurs problèmes et difficultés (“nous n’arrivons pas à…”, “notre problème…”, “la priorité…”)
2. Profitez des réunions clients et des prises de contact téléphoniques ou par email
3. Faites des sondage auprès de vos listes email pour connaître leurs challenges et blocages
4. Consultez les questions qui reviennent dans les forums spécialisés et les commentaires de blogs

écrire article

2. Choisir le sujet de votre article

La collecte de pain points doit vous donner des 100aines de pistes à explorer.

Une fois que vous avez une vision globale des grands problèmes de votre cible, il n’est généralement pas possible de tous les résoudre dans le cadre d’un seul guide ou tutoriel. D’autant que vous n’êtes pas le seul à convoiter les meilleures positions sur Google.

Diviser chaque problème en sous-problème permet :
– D’adresser les challenges de votre cible de manière plus précise (en utilisant son vocabulaire et des exemples pertinents)
– Donc de bénéficier de plus de partages et de liens auprès de votre cœur de cible
De vous positionner plus facilement sur Google sur des termes moins concurrentiels
– Pour au final plus de trafic ciblé

Pour recentrer vos articles sur des sujets plus précis :
1. Focalisez-vous sur une étape du problème (exemple : “définir votre cible” plutôt que “être visible sur Internet”)
2. Focalisez-vous sur un cas précis ou un scénario (exemple : “attirer des clients en B2B” plutôt que “trouver des clients”)
3. Focalisez-vous sur un résultat précis (exemple : “obtenir vos 1000 premiers followers” plutôt que “devenir influent”)

Remarque : cibler des expressions ultra-concurrentielles n’est pas à bannir de votre stratégie de référencement vues les retombées que vous pouvez en attendre. Soyez armé pour conquérir ces positions et gardez en tête qu’il est souvent préférable d’être premier sur des 10aines de requêtes précises qu’être 10ème sur des requêtes à fort potentiel.

rédiger article

Le fait qu’un pain point revienne souvent dans la bouche de vos clients indique souvent qu’écrire un article sur le sujet est pertinent.

Pour autant, avant d’investir votre temps dans la rédaction d’un article qui pourrait finalement se révéler inutile, prenez soin de vérifier l’intérêt pour le sujet grâce à ces outils simples :

1. Google Keyword Planner ou Moz Keyword Explorer pour évaluer le potentiel en terme de trafic et le niveau de concurrence.

opportunité trafic

2. Buzzsumo ou Graphystories pour valider que votre thématique bénéficie de partages sur les réseaux sociaux.écrire articles efficaces

3. Une simple requête sur Google pour finir afin d’observer le niveau de concurrence sur l’expression que vous ciblez.

3. Évaluer les articles des concurrents sur Google

Avant de vous lancer tête baissée, repérez les failles de vos concurrents.

Les thèmes les plus communs ont été traités maintes et maintes fois par d’autres sites, blogs et médias. Pour passer devant vos concurrents dans les classements de Google, votre article va devoir combler un manque plutôt que de compter sur la chance :

1. Faites une requête de l’expression que vous ciblez dans Google : collectez les articles qui ressortent dans les résultats de Google
2. Faites une requête de l’expression dans Buzzsumo : collectez les articles qui ont généré des partages sur les réseaux sociaux

Pour chaque article :
1. Listez les points forts : quelles caractéristiques ont permis de ranker sur Google et d’être partagé sur les réseaux sociaux
2. Listez les points faibles : ce sont ces failles qui vont vous permettre de répliquer leurs résultats et de passer devant sur Google

rédiger contenu

4. Faire la différence par rapport à la concurrence

Écrire des articles capables de créer du trafic nécessite de produire du contenu bien au-dessus de la concurrence.

Pas simplement des “bons contenus” ou “des contenus de qualité” comme on entend souvent.

L’infographie de Smartblogger rappelle les différents facteurs de différentiation :
1. Le design : utilisez la couleur pour structurer le contenu, illustrez vos contenus pour apporter des supports visuels (photos, schémas, copies d’écran, gifs animés, vidéos…), structurez vos contenus pour une bonne lisibilité.
2. Les données : sourcez vos contenus avec des études, donnez des chiffres pour étayer vos arguments et des exemples pour illustrer votre propos.
3. La profondeur du contenu : concrètement à la fois la longueur de vos contenus compte mais également le niveau de détail et la valeur que vous apportez
4. Le storytelling : l’histoire que vous racontez, les émotions que vous transmettez, la motivation que vous générez sont autant de moteurs pour rendre votre article partageable et partagé.

écrire contenu

5. Créer un titre irrésistible

Un article exceptionnel aura du mal à être lu si son titre n’est pas accrocheur. Sans tomber dans le clickbait et les titres racoleurs, ne pas travailler vos titres est une erreur de base qui pénalisera votre article lorsqu’il apparaîtra dans les résultats de recherche ou sur le fil d’actualité d’un utilisateur de Facebook par exemple.

4 règles proposées par Smartblogger pour créer des titres qui génèrent des clics :
– Utilité : Montrer l’utilité de votre article dès votre titre (je comprends que cet article va me servir)
– Urgence : Transmettre un sentiment d’urgence (je dois lire cet article maintenant)
– Ultra-spécifique : Montrer la spécificité de l’article pour la cible (je comprends la valeur que l’article va m’apporter)
– Unique : Montrer que le contenu de votre article est unique (je comprends que je ne retrouverai pas ce conseil ailleurs)

Exemple : j’ai choisi de mêler la notion d’écriture sur Internet au fait d’avoir des résultats : “10 Étapes pour Écrire des Articles qui Génèrent x10 de Trafic”

Des mots qui déclenchent une réaction peuvent améliorer vos taux de clics (“complet”, “maintenant”, “incroyable”…). Les chiffres également structurent la lecture du titre et produisent de bons résultats (“100 outils pour les référenceurs”).

Consultez le tutoriel pour créer des titres efficaces

créer article

6. Conduire vos recherches avant la rédaction

Un article creux optimisé aux petits oignons n’aura pas une durée de vie très longue sans un contenu sérieux.

Il faut bien réaliser qu’un article peut générer jusqu’à 25 000 ou 50 000 pages vues par mois. Sur mes 425 articles, une dizaine dépasse 20 000 pages vues et le meilleur article atteint 54 500 pages vues par mois. Il ne s’agit pas d’une science exacte mais si vous suivez les étapes, vous aurez tôt ou tard un article star.

J’ai l’habitude de dire à mes clients que le potentiel de succès de votre contenu se situe là où la fainéantise à arrêté vos concurrents. Faites simplement mieux qu’eux. Il suffit parfois d’une 1/2 journée pour réaliser un article qui génèrera sur toute sa durée de vie des 100aines de milliers de visites, permettra de collecter des milliers d’emails et donc de générer des dizaines de vente.

Faites donc vos devoirs :
1. Faites un premier tour d’horizon de la question avec vos propres connaissances
2. Lisez les contenus de vos concurrents et enrichissez votre embryon d’article avec les aspects que vous aviez manqués
3. Éventuellement nourrissez-vous de contenus qui ne sont pas sur Internet (livres, conférences..)
4. Interviewez des experts du domaine voire des consultants, experts et opérationnels dans votre entreprise. Ils ont tellement à dire sur leur métier.
5. Collectez les dernières études chiffrées sur le sujet pour amener de la matière
6. Trouvez des citations inspirantes sur votre sujet
7. Réfléchissez à des exemples concrets : cas d’écoles, business cases de vos clients, résultats de vos propres expériences,

créer contenu

7. Créer le plan de votre article

Structurer son article est la clé pour réussir à générer du trafic. Plus vos idées sont étayées et construites, plus votre audience trouvera de la valeur dans vos contenus.

Cette valeur se reflètera forcément dans les données que collecte Google (temps passé, taux de rebond faible, nombre de pages visitées) et qui lui servent à déterminer – entre autres facteurs – votre position dans son moteur de recherche si votre article répond bien à la question de l’utilisateur.

De cette fluidité de lecture mais aussi de votre capacité à transformer les gens et à les faire passer à l’action découle également le nombre de partages sur les réseaux sociaux et le nombre de prises de contacts avec des clients que l’article générera.

Pour organiser votre contenu :
1. Réfléchissez à comment satisfaire la promesse de votre titre
2. Écrivez la structure de votre article qui va permettre de faire passer le lecteur de l’état A à l’état B (de “je ne sais pas gérer une équipe” à “je suis un meilleur manager” par exemple)
3. Adressez toutes les objections qui empêchent votre audience d’avancer et résoudre leurs problèmes
4. Vérifiez que votre contenu est complet, qu’il étudie toutes les facettes de la question

créer articles

8. Rédiger votre article épique

Maintenant que vous avez votre structure d’article, il vous faut passer à l’étape du brouillon.

Si vous avez fait un plan précis, vous ne devriez plus qu’à remplir les trous (une introduction, une conclusion, des paragraphes illustrés d’exemples et de visuels)

1. Utilisez un ton empathique (je n’ai pas dit condescendent) : vous êtes là pour aider votre lecteur à régler ses “problèmes”
2. Répondez aux frustrations, peurs et désirs de votre audience (“vous n’arrivez pas à écrire car vous avez peur de la feuille blanche ? vos articles ne sont pas lus ? vous ne savez plus quoi écrire pour générer enfin du trafic ?”)
3. Travaillez vos sous-titres : d’une part, ils sont utiles pour référencer votre article mais ils doivent inciter à passer à l’action
4. Utilisez non pas des mots d’expert mais les mots que votre audience utilise pour les emmener dans votre histoire
5. Écrivez des paragraphes courts (la lecture est fatigante sur Internet), abusez des numérotation et des listes de points. Elles permettent d’aérer votre contenu, de faciliter l’intégration des connaissances et de rendre vos conseils actionables.
6. Inspirez votre audience grâce à une magnifique conclusion incitant à passer à l’action

écrire articles

9. Soigner les finitions avant publication

Voilà vous avez un brouillon qui commence à correspondre à vos attentes initiales.

– Attendez 24 heures le temps de faire reposer votre cerveau. Tellement d’idées surviennent dans les heures suivant le point (que l’on croît) final d’un article.
– Lisez votre post à voix haute pour identifier ce qui est lourd ou mal dit.
– Retirer les mots bateaux, le jargon, le remplissage inutile. Allégez.
– Pour ma part, je fais un dernier tour des articles sur le sujet pour être certain de n’avoir rien oublié.

rédiger articles

10. Promouvoir votre article

La promotion de votre article est aussi importante que son écriture. Un article qui n’est pas vu est déjà à moitié mort.

Pour diffuser au plus large public dès les premières minutes de publication :
1. Envoyez un email à votre liste d’abonnés : vous leur apportez de la valeur et sont vos plus fervents supporters. Ils partageront.
2. Partagez votre post sur les réseaux sociaux
3. Demandez à vos contacts, employés, partenaires de partager
4. Notifiez les influents de l’existence de votre article (anticipez et créez des relations en amont avec les influenceurs)
5. Proposez votre contenu sur d’autres plateformes et sous d’autres formes (vidéos sur Youtube, diaporama sur Slideshare…)

faire article

Profitez des commentaires pour m’expliquer vos difficultés. Appliquez maintenant ces conseils simples et revenez partager vos résultats.

Si vous souhaitez être accompagné pour améliorer votre trafic, réservez votre entretien de découverte.

L’infographie de Smartblogger pour écrire des articles efficaces

écrire article

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer vos 13 guides avec toutes les stratégies qui m'ont permis de passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an.

trouver clients

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

8 commentaires sur “Comment Écrire des Articles pour x10 de Trafic ?
  1. De très bons articles, bien structurés et informatifs. Félicitations !

  2. Kaimuko dit :

    Comme d’habitude, c’est toujours un plaisir de vous lire.

  3. Super infographie et très bon complément avec l’article :) @Rudy, aurais-tu des exemples de “Super Contenus” qui répondent aux exigences de ton article ? Merci ;)

    • Rudy Viard Rudy Viard dit :

      Bonjour Laura, un “super contenu” c’est celui qui répond au minimum à 1 ou 2 des objectifs décrits en début d’article (être premier sur Google, obtenir des partages, attirer des liens, créer des connexions avec des influenceurs et/ou audiences plus importantes).

      L’article “Les 9 Réseaux Sociaux qui Comptent en 2016” a généré 864 partages sur Linkedin. L’article “premier sur Google” est… 1er sur Google. Une dizaine d’article dépassent 20 000 pages vues sur Webmarketing Conseil.

      Bref, ce sont les performances qui valident si on a réussi ou pas à faire un bon contenu. Il est impossible de prévoir à 100% le succès d’un article mais on peut évaluer les risques et maximiser ses chances en ciblant bien avant de rédiger.

  4. Simon dit :

    Article très intéressant ! Quelques astuces que je n’appliquées pas encore. Merci ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*