9 Conseils pour Réussir sur Internet

9 Conseils pour Réussir sur Internet
4 (80%) 5 votes

Comment réussir sur Internet ? Quelles sont les clés qui permettent à certaines entreprise de réussir et d’émerger de la masse ?  Quelles sont les choix et les stratégies qui mènent à l’échec ou – pire – à une situation de ventre mou où vous obtenez quelques résultats (1000, 5000, 10 000 visiteurs par mois, une communauté sur les réseaux sociaux, une réputation d’expert sur votre marché…) mais sans réel impact sur votre entreprise en termes de prospects, de clients, de chiffre d’affaires ? Quel état d’esprit devez-vous adopter pour atteindre vos objectifs sur Internet ? Dans ce tutoriel, je vais essayer de vous faire un retour honnête sur les principaux aspects qui détermineront votre réussite ou non.

Réussir sur Internet (?)


Réussir sur Internet n’a évidemment pas la même signification si :

1. Vous tenez un blog par passion après vos journées de travail sans attentes particulières en terme de retombées
2. Vous vous êtes donné l’objectif d’obtenir un impact à moyen terme (création d’une communauté, trafic, revenus…)
3. Vous êtes une entreprise avec un impératif vital de de générer des contacts et des ventes à travers votre site Internet

Alors réussir pour faire quoi ?

Faire d’Internet une source de revenus complémentaire à votre travail est relativement facile. Même si, bien entendu, vous ne pourrez pas percer dans une niche saturée sans une stratégie, un angle d’attaque original, une certaine technicité et de la consistance dans la publication de vos contenus (que ce soit à travers votre blog ou sur Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat…).

Dans ce contexte, “réussir” voudra effectivement dire avoir 10 000 followers, attirer 5000 ou 10 000 visiteurs par mois ou encore générer 1000 à 2000 euros par mois.

Maintenant, on parle d’une toute autre chose si vous voulez que votre entreprise utilise Internet comme un levier pour signer des clients sur une base régulière. A la manière de ce qu’une équipe de commerciaux pourrait faire.

Donc créer un système marketing capable de guider vos prospects de leur 1ère visite jusqu’à la vente.

réussir internet

Consultez le tutoriel pour réussir son entreprise sur Internet
Consultez le tutoriel pour lancer son entreprise sur Internet

Conseil #1 : Avoir un modèle de revenus clair

Si “réussir” signifie générer du chiffre d’affaires sur Internet, mon 1er conseil va naturellement consister à vous demander de vous positionner en priorité sur un modèle de revenus.

Sans modèle de revenus, vous ne pouvez pas mettre en place une stratégie de création de trafic avec un réel impact ni définir le parcours à travers lequel vous voulez faire passer vos prospects durant leur visite de votre site.

Sans modèle de revenus, vous générez de la visibilité et du trafic sans avoir les fondations.

Dans un premier temps, voici d’abord les modèles de revenus qui peuvent intéresser les influenceurs / blogueurs. Nous verrons pour les entreprises juste après :

1. La publicité Adsense : Le programme de Google permet d’installer les bannières publicitaires d’annonceurs directement sur votre site. Google Adsense est très facile à mettre en place mais nécessite des 10aines de milliers de visiteurs par mois pour générer 1000 euros par mois (moins si vous êtes sur des thématiques rentables comme la finance, l’assurance, la banque, plus si vous êtes sur des thématiques peu rémunératrices ou floues)

2. La publicité en régie propre : Proposer vos propres bannières et espaces publicitaires en allant dénicher des partenaires vous rapportera plus qu’Adsense mais est également plus chronophage. Vos revenus dépendront malgré tout de votre capacité à créer du trafic et des impressions pour vos clients.

3. Les posts sponsorisés : Les posts sponsorisés consistent à accepter de publier sur votre blog ou sur vos comptes sociaux en mettant en valeur une marque, un produit, une offre, un outil. Ce modèle de rémunération ne vous générera que de l’argent de poche au début puis pourra devenir exponentiel en fonction du nombre de vos followers, du volume de votre trafic, de votre autorité et de votre influence.

4. L’affiliation : L’affiliation permet d’être rémunéré pour chaque vente que vous générez pour une marque ou une entreprise. La commission pour chaque vente peut aller de quelques euros à plusieurs 100aines d’euros. Le volume de vos commissions dépendra de votre trafic, de votre capacité à convaincre d’acheter et du choix des produits affiliés.

5. Le dropshipping : Le dropshipping consiste à vendre des produits sur Internet comme si vous étiez un ecommerce classique mais sans avoir de stocks à gérer. Vous générez la vente puis passer un ordre de commande directement au fournisseur du produit.

6. La revente de leads : La revente de leads est un modèle de revenus consistant à générer des prospects pour une prestation ou un produit (donc de collecter des demandes de gens potentiellement intéressés) puis de revendre ce contact à un prestation / vendeur qui se chargera de finaliser la vente.

Ces modèles de revenus ne sont évidemment pas adaptés pour une entreprise classique. Vous ne devriez pas avoir de bannières sur votre site si vous essayez de vendre des prestations ou des formations. L’affiliation ou la revente de leads que vous ne pouvez pas traiter peut être un revenu complémentaire mais clairement pas central.

Voici maintenant les modèles adaptés pour les entreprises :

7. La vente de produits : La vente de physiques (produits de consommation) ou numériques (ebooks, formations en ligne…) est un modèle respectable. Ce modèle nécessite une bonne organisation pour produire, vendre, envoyer vos produits mais se révèle souvent plus rentable que la publicité ou l’affiliation. En revanche, l’accès au trafic payant peut être compliqué si vos marges ne sont pas suffisantes face aux mastodontes qui raflent tout (Amazon, eBay, Cdiscount…)

8. La vente d’abonnements : Un modèle basé sur un système d’abonnement (abonnement à un service ou un outil, accès à une plateforme de formation, envoi chaque mois d’un box de cosmétiques ou de rasoirs…) a comme vertu de générer un revenu récurrent. Certes les montants sont généralement plus faibles que pour une prestation unique mais ce modèle vous permet de prédire facilement vos revenus futurs et de croître de manière régulière si votre taux de désinscription ne dépasse pas le nombre de nouveaux clients que vous attirez chaque mois.

9. La vente de prestations : A distance ou réalisées directement chez le client, vos prestations peuvent prendre différentes formes : formations, accompagnement, conseil, coaching, service… La vente de prestations constitue – de loin – le modèle permettant de générer le plus de rentabilité avec un minimum de trafic (une prestation pouvant générer 1000, 10 000, 50 000, 100 000 euros selon votre offre). En contrepartie, la difficulté réside dans votre capacité à démontrer que vous êtes l’entreprise la plus à même de résoudre le problème du client.

Il vous faut pour cela avoir un système marketing complet pour évangéliser puis générer la prise de contact qui amènera la vente.

Conseil #2 : Se focaliser sur votre client idéal

Les places sont trop chères et le trafic trop long (ou cher) à générer pour taper dans toutes les directions en espérant que quelque chose tombe du cocotier. Vous devez vous concentrer sur un profil précis de personnes que vous souhaitez attirer.

J’ai moi-même fait l’erreur d’aller à la pêche au trafic à mes débuts. Faites-moi confiance : Il est tellement difficile d’atteindre une taille critique sur Internet et d’attirer une audience qualifiée, mieux vaut être bien focalisé dès le début.

Deuxième aspect important : sur Internet, l’utilisateur fait son marché seul. Il s’informe, compare, tire ses conclusions et finalement passe à l’action sans votre aide, au moment où il le souhaite.

Si votre entreprise, votre marque ou votre blog ne semble pas spécifiquement s’adresser à lui, il ira voir comment cela se passe chez vos concurrents. Et s’il fait quand même appel à vous, il souhaitera revoir vos tarifs à la baisse.

Pourquoi ? Car vous ne semblez pas être une solution évidente à ses yeux.

Exemple : Vous êtes un dirigeant d’une entreprise de conseil et recherchez un prestataire capable d’organiser une soirée d’entreprise.

1. Vous tombez sur un 1er prestataire qui réalise des soirées, des galas mais aussi des mariages et des enterrements de vie de garçon.
2. Vous tombez ensuite sur un 2nd prestataire spécialisé dans les évènements corporate qui compte des cabinets de conseil dans ses références.

Lequel choisirez-vous ? Si le 2nd est 30% plus cher, prendrez-vous le risque de partir avec le 1er qui semble faire un peu de tout (mais sans garantie qu’il le fasse bien…) ?

Donc même si votre entreprise dispose d’une palette de clients fort différents, recentrez votre stratégie sur Internet sur vos clients les plus rentables ou auprès de qui vous vendez facilement.

En vous concentrant sur une cible unique, vous vous simplifierez la tâche pour attirer des prospects qualifiés et alignés avec vos offres ainsi que pour ciseler vos contenus, publicités et messages marketing.

Conseil #3 : Comprendre les problèmes de vos clients

Vos clients viennent dans un 1er temps sur votre site pour puiser de l’information qui les intéresse sur un sujet précis ou autour d’un problème (“augmenter mon chiffre d’affaires”, “former mes commerciaux”, “sécuriser mes données”, “m’endormir rapidement”…).

Éventuellement, ils reviendront si leur expérience et leur premier contact avec vous ont été concluants (vous avez fait démontré votre expertise, transmis votre connaissance, inspiré pour faire passer à l’action…) et si vous avez offert l’opportunité de garder le contact (exemple en suggérant de s’inscrire à une liste email ou sur l’un de vos réseaux sociaux).

Ils ne viennent malheureusement que rarement pour acheter immédiatement (un client qui tape “meilleures formations marketing” est sans doute déjà quasiment prêt à passer à l’action mais il ne représente pas la majorité du trafic que vous attirez).

Pour les attirer, vous devez donc comprendre leurs centres d’intérêt et les problèmes qu’ils rencontrent. Vous ne pouvez lister ces problèmes que si vous avez défini au préalable le profil de clients que vous souhaitez attirer.

Conseil #4 : Avoir une offre spécifique

Maintenant que vous connaissez les problèmes de vos clients, vous allez devoir définir une offre spécifique pour leur apporter une solution.

Cette offre dépend de votre modèle de revenus. Elle peut prendre la forme d’un produit, d’un accompagnement, d’une formation, d’une série de vidéos, d’un livre, d’une liste d’outils…

Peu importe du moment que votre solution règle efficacement le problème du client en apportant un maximum d’impact à l’intersection de votre zone d’expertise et d’autorité.

offre spécifique

Si votre site un catalogue complet d’offres, il est sans doute préférable que vous tranchiez pour une offre à forte  valeur ajoutée ou que vous vendez facilement comme porte d’entrée.

Disposer d’une seule offre d’appel permet de construire votre stratégie (contenus, campagnes, messages) autour de cet objectif final unique. Cela vous facilitera grandement la tâche pour construire un tunnel de conversion bien aligné.

Une fois que vous avez des prospects au téléphone, rien ne vous empêche d’ailleurs de les rediriger finalement vers une seconde offre plus adaptée.

Conseil #5 : Construire votre tunnel de conversion

Penser tunnel de conversion est capital pour ne pas éparpiller vos forces. Vous voulez faire réaliser un objectif spécifique à vos prospects. Donc focalisez votre énergie sur cet horizon.

Exemple d’objectifs :
1. Faire passer à l’achat
2. Obtenir une réservation à un évènement
3. Générer une demande de rendez-vous
4. Susciter une rencontre…

Si l’objectif final est complexe à atteindre (exemple : obtenir une signature pour un contrat à plusieurs 1000iers d’euros), découpez votre tunnel de conversions en étapes.

Comme le ferait un commercial qui va :
– Dans un 1er temps, contacter des prospects par email
– Dans un 2nd temps, valider un rendez-vous téléphonique
– Dans un 3ème temps, susciter une rencontre en réel
– Dans un dernier temps, obtenir une signature

Sur Internet, votre tunnel de vente va sans doute ressembler à :
1. Attirer une audience sur votre site
2. Obtenir l’email du visiteur en échange d’un bonus
3. Évangéliser par email
4. Générer la vente ou une prise de contact téléphonique

tunnel de vente

Comme vu précédemment, il est beaucoup plus simple de créer un tunnel de vente lorsque vous avez une offre spécifique unique à vendre, quitte à vendre des offres complémentaires par la suite.

Consultez le tutoriel pour construire votre tunnel de vente

Conseil #6 : Maîtriser 2 ou 3 sources de trafic

Créer du trafic n’est pas simple lorsque l’on débute :

1. Le trafic gratuit (référencement, réseaux sociaux…) est certes bon marché (logique..) mais il prend du temps à augmenter.
2. Le trafic payant (publicité, affiliation…) est immédiat mais va nécessiter un tunnel de vente qui génère beaucoup de conversions et des campagnes optimisées pour être rentable. Utiliser les leviers payants va donc nécessiter de passer par une phase non rentable de tests.

Mais pour chaque source de trafic, il existe un moment où effectivement les choses deviennent plus faciles :
– Vos contenus les plus anciens commencent à pousser fort sur Google
– Vos réseaux sociaux agrègent de plus en plus d’abonnés chaque jour et vos publications profitent d’effets de viralité
– Votre liste email s’agrandit et vous réalisez plus de ventes à chaque envoi (ce qui permet de remettre de l’argent dans la machine)
– Vos campagnes s’affinent, coûtent de moins en moins cher, tandis que votre tunnel gagne en efficacité chaque mois.

Conclusion : ne choisissez pas trop de sources de trafic mais essayez de dominer ces sources. Je vous ai mis une liste de sources qui peuvent faire partie de votre short list (leur efficacité variant énormément selon votre marché) :

sources trafic

Consultez le guide trafic gratuit vs trafic payant
Consultez le guide du référencement
Consultez le guide des réseaux sociaux
Consultez le guide de la publicité sur Internet

Tous mes guides pour générer du trafic sont disponibles en PDF pour mes abonnés

Conseil #7 : S’engager sur la durée

Vous n’obtiendrez pas de résultats si :
1. Vous n’atteignez pas ce moment où tout devient de plus en plus facile

https://www.webmarketing-com.com/wp-content/uploads/2017/07/trafic-clients-1-450x234.png
2. Que vous abandonnez dans la phase où tout est au contraire difficile, laborieux, lent.
3. Que vous n’avez pas la persistance pour produire, analyser, optimiser

Je vais être très clair : si vous n’avez pas la volonté de faire d’Internet un axe central du développement de votre entreprise ou si vous avez 10x plus de résultats en étant présent à des salons ou par le simple réseautage, je ne peux pas vous garantir que vous ne faites pas une erreur en ne vous engageant pas sur Internet mais, dans tous les cas, peut-être qu’Internet n’est tout simplement pas fait pour votre entreprise. Il n’y a pas de honte à en faire le constat et à vous concentrer sur ce qui fonctionne pour vous.

Conseil #8 : Créer vos routines

Les entreprises qui obtiennent des résultats sur Internet ne font pas des “one shots” : un contenu de qualité un jour puis rien pendant 3 mois, 3 tweets et puis au revoir, une campagne Facebook à l’arrache quand on est en panne de clients.

Vous devez au contraire mettre en place des processus clairs :
1. Écrivez votre stratégie (même simple)
2. Définissez les étapes de votre tunnel de vente
3. Définissez qui fait quoi dans votre équipe : production de contenus, campagnes, gestion des prospects
4. Distribuez les tâches et les objectifs
5. Faites un point tous les mois

Conseil #9 : Accepter d’échouer

Effectivement, l’échec fait partie de toute stratégie sur Internet. Les technologies et pratiques évoluent vite.

Vous devez vous adapter et cela passe par des échecs.

Pour autant, un échec n’en est pas un si vous en avez tiré des enseignements au passage.

Donc prenez régulièrement du recul :

1. Optimisez ce qui fonctionne correctement
2. Investissez et amplifiez les succès
3. Coupez ce qui ne fonctionne pas

Si vous n’arrivez pas à trouver la voie la plus rapide seul(e), vous avez sans doute besoin d’être accompagné.

Être accompagné est le meilleur moyen de gagner du temps et du budget en ne refaisant pas les erreurs que d’autres ont déjà faites avant vous.

Je propose un programme de coaching qui permet aux entreprises en B2B (prestations, services, conseil, agences, coachs, formateurs…) de mettre en place l’intégralité de mes stratégies de création de trafic et de génération de prospects dans leur entreprise. Si vous souhaitez être accompagné dans votre stratégie sur Internet, demandez votre entretien de découverte. Nous évaluerons ensemble comment je peux vous aider à avancer vers vos objectifs.

Si vous souhaitez vous former par vous-même, je propose également une formation complète pour les entreprises en B2B. Je vous laisse la découvrir en cliquant sur ce lien.

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer vos 13 guides pour trouver des clients grâce à Internet

trouver clients

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*