Comment Bien Gérer vos Campagnes de Publicité Google Adwords ?

Comment Bien Gérer vos Campagnes de Publicité Google Adwords ?
5 (100%) 2 votes

Comment bien gérer mes campagnes de publicité avec Google Adwords ? Comment optimiser ma campagne Adwords ? Comment créer une campagne performante sur Google Adwords ? Comment créer des publicités performantes ? Comment créer une publicité performante sur Google ? Comment optimiser vos annonces ? Quelle enchère choisir ?  Comment optimiser votre coût au clic ? Comment faire baisser votre coût au clic ? Comment augmenter vos taux de clics ? Comment améliorer ma campagne de publicité sur Google ? Comment cibler ma publicité ? Comment traquer vos conversions ? Comment faire du retargeting / remarketing sur Google ? Comment utiliser Google Adwords Editor ? Un Guide complet pour gérer vos campagnes grâce à Google Adwords.

Bien gérer vos campagnes Google Adwords


Ce tutoriel s’attachera à proposer les meilleures pratiques et conseils pour améliorer la gestion de vos campagnes Google Adwords mais n’abordera pas la manière de créer ces campagnes :

1. Si vous n’avez encore jamais créé de campagnes de publicité sur Google Adwords, consultez donc au préalable le tutoriel pour créer une première campagne Google.
2. Si vous souhaitez simplement être guidé dans la création de vos campagnes, consultez le tutoriel Google Adwords

Consultez ce tutoriel pour connaître les différence entre chacun de ces types de campagnes

Les étapes pour créer votre campagne Adwords

Nous allons voir dans ce guide l’ensemble des optimisations qui vous permettront d’améliorer vos performances.

1. Organisation de votre compte Google Adwords
2. Définition de vos objectifs : coût par conversion maximal et enchères maximales
3. Amélioration des performances de vos campagnes Google Adwords
4. Amélioration des taux de clics
5. Amélioration des taux de conversion
6. Amélioration du Quality score
7. Maîtrise des coûts
8. Amélioration des pages de vente
9. Amélioration de la gestion de vos campagnes

1. Organiser vos campagnes Google Adwords pour de meilleures performances

Pour apprendre à créer une campagne Adwords, référez-vous aux tutoriels suivants :

Créer une campagne Recherche sur Google Adwords
Créer une campagne Display sur Google Adwords
Créer une campagne Shopping sur Google Adwords
Créer une campagne Vidéos sur Google Adwords

Ainsi que :

Créer une campagne retargeting sur Google Adwords
Créer une campagne mobile sur Google Adwords
Créer une campagne dynamique sur Google Adwords

Organiser votre compte et vos campagnes

La base pour optimiser vos campagnes Adwords est d’organiser votre compte en utilisant une structure claire afin de :

– Gagner du temps dans la gestion de vos campagnes
– Comparer des statistiques comparables
– Tester et de conserver uniquement les groupes d’annonces, annonces et mots-clés les plus performants
– Augmenter peu à peu les taux de clics et taux de conversion de vos campagnes et faire baisser votre coût au clic

campagne google adwords

Pour bien structurer votre compte :

1. Reprenez la structure de votre site Internet, de vos produits et catégories de produits
Exemple pour un formateur : Conseil en marketing > Acquisition de trafic > SEO / SEA > Formation Google Adwords

2. Créez une campagne par produit ou groupe de produits
Exemple : Campagne “Formations et Offres en référencement”

3. Divisez vos campagnes en deux lorsque le ciblage vous semble impactant pour toujours être en capacité de comparer
Exemple : si vous ciblez deux pays ou deux langues

4. Segmentez vos campagnes selon les spécificités de votre marché

Selon le type de campagne :
Recherche [SEO / SEA] Requête exacte
Recherche [Réseaux sociaux] Requête exacte

Selon les pays ciblés :
France [Formation référencement] Recherche
Italie [Formation référencement] Recherche

Selon les thèmes de la campagne :
[Formation DIF] Recherche Requête exacte
[Formation Cadres] Display

Consultez le tutoriel suivant tout savoir sur la manière de nommer, de structurer et d’organiser une campagne Adwords

2. Améliorer la performance de vos annonces

Au cas où, pour apprendre à créer les deux types d’annonces classiques sur Adwords :
– Tutoriel pour créer une Annonce texte sur Google Adwords
– Tutoriel pour créer une Annonce illustrée sur Google Adwords

créer annonce google

Nous venons de voir qu’une campagne bien structurée permet de comparer et de suivre les performances de vos annonces et vos groupes d’annonces : nombre de clics reçus, nombre d’impressions, nombre de conversions, coût par clic, taux de clics, taux de conversion…

En comparant de manière rationnelle ces performances, vous serez capable :

– De supprimer ou mettre en pause les annonces avec un faible taux de clics
– De tester de nouvelles annonces à mettre en concurrence avec celles qui performent le mieux
– Donc d’augmenter peu à peu les taux de clics de vos annonces

Pour améliorer vos taux de clics :

1. Faites en sorte qu’il y a toujours un minimum de trois annonces mises en concurrence par groupes d’annonce.

2. Mettez en pause les annonces les moins performantes dès que vos données sont suffisantes pour trancher selon votre objectif prioritaire :
– Taux de clics si votre but est de créer du trafic
– Taux de conversion si votre objectif est de générer des ventes ou des leads
– Coût par conversion si vous souhaitez réalisez des ventes mais avez également un seuil au-delà duquel vous n’êtes plus rentable

3. Créez un maximum de groupes d’annonces distincts et cohérents afin de créer les conditions optimales pour que votre produit soit promu par des annonces très pertinentes par rapport au produit grâce à des enchères sur des mots-clés cohérents vis-à-vis de ce produit précis.

En procédant ainsi, vous améliorerez vos taux de clics puisque vous servirez exactement les publicités que votre audience attend. Vous éviterez ainsi les clics achetés inutilement du fait de mots-clés non intimement liés à votre annonce. C’est toute la différence avec une campagne mélangeant plusieurs produits dans un même groupe d’annonces et utilisant des mots-clés vagues ou généraux pour promouvoir tous ces produits en même temps.

Enfin, en travaillant la pertinence du couple mots-clés/annonces, vous améliorerez votre Quality Score et ferez ainsi baisser votre coût par clics. Bref, il n’y a que des avantages.

Attention : si vous un petit budget, faites en sorte de pouvoir facilement gérer vos groupes d’annonces et limitez-vous en nombre afin de ne pas perdre trop de temps dans la gestion et de ne pas dilapider votre budget dans des tests qui ne réuniront pas suffisamment de données pour être concluants et améliorer vos performances.

4. Un même produit ou service peut avoir plusieurs groupes d’annonces, chaque groupe se focalisant sur une caractéristique du produit. Par exemple, un groupe d’annonces “formation marketing” et “réorientation marketing” avec des mots-clés et des cibles bien spécifiques mais pour la même formation par exemple “voyage Ibiza” en prenant une segmentation par destination et “voyage entre amis” en partant plutôt de l’intention.

5. Faites en sorte d’associer à chaque groupe d’annonces un nombre restreint de mots-clés spécifiques au produit ou au service (5 à 20 mots-clés) et que vos annonces soient très fortement cohérentes avec ces mots-clés.

6. Ne variez pas les formats d’annonces dans chaque groupe d’annonces (annonces illustrées, annonces texte…) afin de pouvoir comparer les performances de vos publicités entre elles.

7. Répartissez vos mots-clés dans chaque groupe d’annonces sans doublons entre les groupes afin qu’ils n’entrent pas en concurrence. Si votre campagne est bien organisée comme vu précédemment, vous devriez naturellement trouver dans quel groupe d’annonces placer tel mot-clé.

organiser adwords

3. Améliorer le taux de clics de vos annonces

Au-delà de la structure de votre campagne, les performances de vos annonces sont évidemment impactées par :

– La valeur perçue de votre offre, produit ou service
– Le positionnement marketing que vous adoptez pour susciter le besoin, l’envie, l’urgence…
– La déclinaison de ces intentions en textes et bannières de publicité Google

1. Créer des annonces de qualité afin d’obtenir :

– Des forts taux de clics
– Un Quality score plus élevé
– Donc des coûts par clics moins chers
– Soit au final un coût par conversion plus faible

Vérifiez que vous suivez déjà toutes les bonnes pratiques pour :

1. Rédiger des annonces Google Adwords performantes
2. Créer des bannières Google Adwords efficaces

2. Mettre en concurrence vos annonces et améliorez en continu

Le client a toujours raison. En testant vos annonces textuelles et vos annonces illustrées en les mettant constamment en concurrence dans vos groupes d’annonces, vous pourrez récolter des données précieuses sur les messages promotionnels et les visuels qui cliquent et convertissent en vente.

Peut-être qu’il y a quelques années, on créait une bannière, une fois que le directeur, le responsable marketing et le designer tombaient d’accord, il suffisait de “lancer” la campagne de communication. Google Adwords permet d’évaluer rationnellement ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins.

Donc utilisez de nombreuses versions de vos messages et bannières afin de les confronter directement au public.

3. Regrouper vos meilleurs mots-clés

Une tactique souvent utilisée est celle de regrouper les mots-clés avec les meilleurs taux de clics dans un même groupe d’annonces “star” afin d’obtenir des taux de clics encore plus forts sur vos annonces.

Attention cependant lorsque vous déplacez vos mots-clés de ne pas supprimer le groupe d’annonces d’origine afin de ne pas perdre l’historique du mot-clé et son Quality score.

1. Supprimez l’annonce avec le plus bas taux de clic dans le groupe d’annonces que vous souhaitez fusionner pour ne conserver que l’annonce la plus performante et recréez une annonce pour la concurrencer.
2. Créer un nouveau groupe d’annonces et déplacez les mots-clés depuis le groupe d’annonces original
3. Copiez-collez l’annonce performante du groupe original et créez une seconde annonce pour la concurrencer dans le second groupe

4. Tester de nouveaux formats de publicité

Les formats et ciblages les moins utilisés permettent parfois d’obtenir de meilleures performances ou tout du moins de capter l’attention de votre audience habituée aux publicités classiques de Google. Si votre budget le permet, réservez une partie de votre enveloppe aux tests exploratoires.

Pour en savoir plus sur l’offre de formats de publicité disponible sur Google Adwords

4. Choisir vos mots-clés

Au même titre que l’organisation de votre campagne et la création d’annonces efficaces, votre sélection de mots-clés impacte directement :

1. Le nombre d’impressions de vos annonces
2. Le nombre de clics et le trafic que vous allez acheter
3. Le coût par clic que vous allez payer

1. Sélectionner des mots-clés ciblés

Le ciblage classique de Google Adwords fonctionne par mots-clés : un annonceur doit mettre une enchère sur un mot-clé ou une expression pour espérer voir sa publicité diffusée sur le Réseau de Recherche Google ou sur un site du Réseau Display lorsqu’un utilisateur fait une recherche relative à ce terme.

Le coût par clic des mots-clés varie de 0,05-0,10 centimes pour des mots-clés très peu concurrentiels jusqu’à 10 ou 15 euros sur des mots-clés tels qu’assurance, voiture, immobilier, banque…

1. Si être présent sur les expressions composées d’1 ou 2 mots est stratégique pour vous (exemple “assurance” et “assurance risque”), positionnez-vous en mettant une enchère sur ces mots-clés. Attendez-vous cependant à des coûts plus élevés.

2. Si votre budget est limité, sélectionnez uniquement les mots-clés très pertinents par rapport à votre produit et favorisez les expressions dites de “longue traîne” composées de 3, 4 ou 5 mots-clés (exemple “quelles sont assurances pas chères”). Vous obtiendrez moins d’impressions et de trafic par mois pour le mot-clé mais vous pourrez trouver des niches rentables.

3. Au-delà de 6 mots-clés, l’exposition de vos annonces est tellement faible que ne vous générerez que peu de clics. Rien ne vous empêche cependant de conserver des centaines de mots-clés draînant très peu de trafic pourvu que votre taux de clics soit élevé. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Important : Mieux vaut donc gérer une campagne avec 100 mots-clés très pertinents et ciblés qu’une campagne avec 10 mots-clés très coûteux.

2. Comment trouver des mots-clés

Pour trouver les meilleurs mots-clés :

1. Décentrez-vous : les utilisateurs ne vous connaissent et ne savent peut-être même pas encore que vos produits peuvent résoudre leurs problèmes. Positionnez-vous sur les mots-clés qu’ils tapent vraiment dans Google et utilisez leur propre vocabulaire (fautes comprises).

Exemples :
– peu d’utilisateurs chercheront un “service en cloud” mais taperont plutôt “sauvegarder mes photos”
– un utilisateur ne tapera pas forcément “chaussures Louboutin” mais “chaussures à talon classe”
– il ne tapera pas “formation SEO” mais “comment référencer site internet”

Essayez de comprendre quelle est leur intention lorsqu’il recherchent un mot-clé afin de vous intercaler et apparaître comme la solution.

2. Listez toutes les variantes : si vous avez trouvé un mot ou une expression qui effectivement fonctionne bien, recensez toutes les variantes et les synonymes afin de vous positionner sur tout ce trafic et non pas juste sur un mot-clé isolé.

Exemple : si “conseil marketing” est un mot-clé qui a du sens pour votre business, ajoutez également “consultant marketing” “conseils marketing” “conseils en marketing” “conseil webmarketing” sans oublier les fautes ainsi que les pluriels et en évitant les doublons.

Cela demande effectivement une certaine rigueur pour véritablement couvrir tout le champs sémantique de votre marque. L’idée n’est pas non plus d’ajouter les mots-clés qui ne génèrent aucun trafic et qui ne cliquent jamais pour ne pas plomber votre campagne avec des mots-clés de mauvaise qualité.

3. Listez les mots-clés utiles à chaque étape de la décision d’achat :

En haut du tunnel de conversion, positionnez-vous sur des mots-clés lorsque l’utilisateur est en prise d’information et ne cherche pas encore forcément votre produit ou ne sait même pas que vos solutions peut l’intéresser (exemple : “programme télévision soirée”) en passant par l’étape où il recherche un produit mais ne sait pas lequel (“télévisions grands formats” “taille écran télévision” ) jusqu’à aux mots-clés précis où l’utilisateur est prêt à effectuer son achat (“télévision Samsung plasma 3D modèle xxxx”).

4. Utilisez les outils de suggestions de mots-clés : je ne les ai pas mentionnés en premier car il est important que vous ayez d’abord une véritable réflexion sur le contenu de votre offre pour votre audience potentielle mais il existe effectivement plusieurs outils pour vous faciliter la vie :

Google Keywords Planner permet de trouver des idées de mots-clés et expressions et de les ajouter directement dans sa campagne. L’outil donne également des informations quant au nombre moyen de recherches mensuelles, à la concurrence sur le mot-clé et l’enchère suggérée qui vous permet d’évaluer le coût par clic du mot-clé. Bing propose un outil équivalent pour son moteur de recherche.

google keyword planner

Parmi les alternatives à Keyword Planner :

Ubersuggest
Keywordtool
SEMrush
Moz

Enfin une astuce toute simple : commencez à taper vos mots-clés dans Google pour avoir des suggestions.

suggestion mots-cles

N’hésitez pas à ajouter des guillemets (“) entre vos expressions pour rechercher des expressions exactes.

3. Ajouter des mots-clés

Pour ajouter des mots-clés à vos campagnes :

1. Sélectionnez sur votre campagne puis sur l’onglet “Mots-clés”

mot-clé google adwords

2. Cliquez sur le bouton rouge “+ Mots clés” et sélectionnez le groupe dans lequel seront déversés les mots-clés

selectionner groupe d'annonce

Privilégiez comme vu auparavant des groupes de mots-clés avec le même champs sémantique.

3. Entrez maintenant votre liste de mots-clés

selectionner mot-cle

A noter qu’en entrant un mot-clé par ligne, vous pouvez entrer le nombre de mots-clés que vous souhaitez afin de ne pas répéter l’opération plusieurs fois.

En entourant vos mots-clés des bons symboles, vous pouvez dès cette étape spécifiez si vous choisissez les correspondances de types “mot-clé exact” ou “requête large”

augmenter trafic : pour les mots-clés en requête large
[plus de vente] : pour les mots-clés exacts
“augmentation trafic” : pour les expressions exactes
+trafic : pour le modificateur de requête large
-vente : pour les mots-clés à exclure

Vous pourrez cependant modifier la correspondance plus tard directement pour chaque mot-clé.

mot-clé exact google adwords

4. Améliorer le contrôle de vos mots-clés

Les “correspondances” permettent de contrôler l’affichage de vos annonces pour chaque mots-clés en fonction de vos objectifs  :

La requête large permet de mettre une enchère sur un mot-clé et de cibler toutes les recherches contenant des fautes d’orthographe, des synonymes, des recherches associées et des variantes pertinentes de votre mot.

Exemple : si vous avez mis une enchère sur formation marketing, votre annonce pourra s’afficher lorsqu’un internaute tape “recherche formation marketing”

Avantage : Vous aurez plus d’impressions et de clics sur des mots-clés que vous n’auriez pas envisagé
Désavantages : Vous avez moins de contrôle sur les performances de vos annonces et ne serez pas complètement capable de déterminer si le mot-clé lui-même est très rentable ou si vous achetez des clics inutiles.

Le modificateur de requête large (précédé de +) permet de cibler toutes les recherches contenant le terme modifié (dans n’importe quel ordre), des variantes proches, mais pas des synonymes

Exemple : si vous avez mis une enchère sur +formation +adwords, votre annonce pourra s’afficher lorsqu’un internaute recherche “formation adwords pas chère”

Avantage : Vous retrouverez dans l’expression tapée par l’internaute tous vos mots-clés non modifiés.

L’expression exacte (entouré de guillemets “”) permet de cibler toutes les recherches contenant une expression et les variantes proches de cette expression

Exemple : si vous avez mis une enchère sur “guide adwords”, votre annonce pourra apparaître lors d’une recherche telle que “acheter guide adwords” avec des termes placés avant ou après votre expression.

Avantage : Permet un contrôle relativement fort de vos mots-clés tout en laissant la porte ouverte à des variations selon le contexte de recherche de l’utilisateur
Désavantages : Cette correspondance n’est pas aussi précise au niveau contrôle que les mots-clés exacts.

Les mots-clés exacts (entouré de crochets []) permet de cibler toutes les recherches contenant un terme exact et les variantes proches de ce terme

Exemple : si vous avez mis une enchère sur [formation  google adwords], votre annonce ne s’affichera que lorsque cette expression exacte est tapée par l’internaute.

Avantage : Vous savez très exactement si ce mot-clé est performant, obtient de bons taux de clics et de conversion. Vous pouvez donc l’éteindre s’il ne convertit pas assez ou augmenter votre enchère si vous souhaitez conquérir une meilleure position et plus de clics.
Désavantages : Acheter du trafic est plus long et nécessite plus de travail

EDIT : depuis août 2014, les correspondances “expressions exactes” et “mots-clés exacts” ne sont plus si “exacts” que cela puisque Google diffuse désormais vos annonces sur des variantes proches de ce mot clé notamment les fautes d’orthographe (“logiciel” “logicielle”), les pluriels et singuliers, les acronymes, un même radical (“informatique” “informaticien”), les abréviations et les accents.

Cependant, Search Engine Land met à disposition un script permettant de contourner ce changement de politique de Google et faire quand même de l’exact match. Je ne l’ai pas testé donc n’hésitez pas à faire des retours dans vos commentaires.

Cette astuce demande de maîtriser les scripts Adwords, ce qui n’est pas à la portée de tous. Du nom du langage permettant d’effectuer ces requêtes, AWQL est un outil gratuit conçu pour ceux qui veulent s’initier et permettant de visualiser le résultat des requêtes Adwords.

awql

Les mots-clés à exclure (précédé de -) permettent de spécifier à Google Adwords de ne PAS cibler un mot en particulier, ce qui est utile si vous repérez des mots-clés non pertinents pour votre campagne et ne souhaitez pas dépenser inutilement pour des clics qui ne convertiront jamais.

5. Comment utiliser les types de correspondance

Pour utiliser les types de correspondance, tout dépend surtout de votre budget et de votre objectif :

1. Si votre budget est élevé et que vous souhaitez rapidement être visible, les requêtes larges permettent d’avoir plus d’impressions et de clics en peu de temps mais la marge d’erreur est plus grande et vous aurez un moindre contrôle quant à l’affichage de vos annonces.

2. Pour contrôler vos performances et votre budget, préférez plutôt les correspondances de type “expression exacte” et “mot-clé exact”.

3. Alternative : Vous pouvez également commencer en “requête large” pendant quelques jours ou semaines pour identifier des requêtes qui fonctionnent bien et passer peu à peu vos mots-clés les plus performants en “expression exacte” et en “mot-clé exact”, l’objectif étant de ne pas dépenser inutilement votre budget dans des clics qui ne convertissent pas.

Il existe 3 écoles pour organiser son compte en tenant compte des correspondances :

– Soit mettre tous les mots-clés exacts, expressions exactes et requêtes larges mélangés dans les mêmes groupes d’annonces
– Soit les séparer en groupes distincts pour mieux les contrôler au sein de la même campagne
– Soit les séparer au sein de campagnes distinctes

Attention cependant à ce qu’ils n’empiètent pas les uns sur les autres et fassent doublon. Exemple : un groupe d’annonce composé de “requêtes larges” pour des mots proche de “télévision” pourra faire doublon avec le mot-clé “télévision” en “mot-clé exact”. Une des solutions est de mettre “télévision” en “mot clé négatif” dans le groupe “requête large” afin que ces mots-clés ne diffusent jamais d’annonces sur ce terme et ne vienne pas pourrir vos statistiques.

5. Choisir votre enchère

1. Clarifier votre objectif

Pour définir votre niveau d’enchère, vous devez dans un premier temps vous positionner :

1. Si vous souhaitez être présent avec une stratégie de visibilité et de notoriété ou marquer votre territoire sur des mots-clés stratégiques, vos enchères seront nécessairement plus hautes afin de garantir les premières positions pour vos annonces.

2. Inversement si vous souhaitez créer du trafic qualifié avec un objectif de ROI, vous prêterez une attention bien plus poussée à chacune de vos enchères afin de maîtriser votre coût par conversion.

2. Calculer votre coût d’acquisition

Comment calculer votre coût d’acquisition ? Remettez à plat votre process de vente afin de connaître le nombre de visiteurs nécessaire pour faire une vente.

Quel est votre tunnel de conversion ?

Page de vente > Achat en ligne > Envoi d’emails de fidélisation
Page d’offre de service > Demande de devis en ligne > Rappel du client par téléphone > Rendez-vous client
Page de téléchargement d’un ebook ou livre blanc > Capture de l’email > Emails d’offre payante
Page d’inscription à votre service web > Envoi d’emails avec une offre premium
Page de téléchargement de la démo de votre logiciel > Démo d’une durée de 30 jours

Exemple :
S’il vous faut 100 clics achetés pour collecter 1 demande de devis
Que sur 10 devis vous en convertissez 1 en client
Que la prestation moyenne coûte 1000 euros
Alors vous saurez qu’il vous faudra acheter 1000 clics pour 1 vente à 3000 euros

Avec CPC moyen de 25 centimes d’euros par clic par exemple, chaque nouveau client vous coûtera 250 euros. Conservez votre coût d’acquisition de côté.

2. Calculer votre ROI

Comment calculer votre retour sur investissement ? Pour calculer votre ROI :

Calculez au préalable le panier moyen de vos clients. Reprenez les chiffres d’affaire de l’année précédente et divisez-les par votre nombre de clients.

Exemple :
Pour un cabinet de conseil ayant 40 clients par an pour un chiffre d’affaire de 80 000 euros
Mon panier moyen est de 2000 euros

Pour un ecommerce faisant 500 000 euros de chiffre d’affaire pour 4000 clients
Mon panier moyen est de 125 euros

Calculez ensuite la « Customer Lifetime Value » correspondant à la valeur du client durant toute la durée de sa relation avec votre entreprise. Ceci afin de déterminer jusqu’à quel montant vous pouvez réellement monter pour acquérir ce client.

Exemple :
– Si vous payez vos clics 20 centimes et que vous avez besoin de 200 clics sur Adwords pour réaliser une vente
– Votre coût par conversion est donc de 40 euros (200 clics x 20 centimes)
– Si vos clients achètent pour 90 euros de panier moyen
– Vous penserez avoir une marge de seulement 50 euros, ce qui est peu si vous devez retirer le coût de votre produit + des frais d’envoi

La notion de “coût par conversion” (CPA) de Google Adwords ne donne qu’une vision partielle de votre ROI : en réalité, après une vente, vous conservez généralement l’email du client ou un numéro de téléphone qui sera réutilisé pour fidéliser et vendre à nouveau à votre client. Par ailleurs, après 1 an ou 2, il n’est jamais rare de voir revenir d’anciens clients satisfaits avec de nouveaux besoins. Certains clients seront enfin prescripteurs et recommanderont votre produit ou service.

En somme, quand vous payez 40 euros pour une vente, vous faites en réalité l’acquisition d’un client. Durant tout son cycle de vie, le client vous rapportera sans doute entre 120 et 200 euros en réalité. Regardez dans les statistiques de votre entreprise le nombre de clients qui ont fait plus d’un achat sur les 3 ou 5 dernières années pour commencer à réévaluer votre valeur client

Pour calculer la valeur réelle de vos clients :

1. Ajoutez à votre panier moyen la valeur de ce client sur toute sa durée de vie. Dans notre exemple, passons de 90 à 130 euros.

2. Ajoutez les ventes indirectes dues à vos publicités Adwords mais non comptabilisées. Certains clients passeront par le téléphone ou l’email. Si vous êtes capable de traquer le pourcentage de ces ventes indirectes liées à vos publicités Adwords, comptabilisez-les dans vos retours. Dans notre exemple, si 15% des ventes sont indirectes, je peux ajouter 20 euros à ma valeur client donc nous obtenons 150 euros.

3. Ajoutez les ventes retardées. Google Adwords permet le tracking des conversions entre 30 et 90 jours. Donc tout client ayant cliqué sur votre publicité et ayant pris connaissance de votre produit mais ne s’étant finalement décidé à passer à l’achat que 3 ou 6 mois après ne sera pas comptabilisé par Adwords. Vous pouvez donc essayer de traquer cette valeur. Dans notre exemple, prenons 10%. Donc nous en sommes à 165 euros

A noter qu’une campagne de retargeting vous permettra de cibler spécifiquement tous les visiteurs de votre site n’ayant pas finalisé leur achat.

4. Ajoutez le facteur de bouche-à-oreille et de viralité. Si par exemple, 10 clients permettent d’en faire venir 1 nouveau, vous pouvez ajouter 165 euros / 10 = 16,5 euros. Notre client vaut désormais 181,5 euros

Même si vos données sont imparfaites, mieux vaut donner une valeur à ces 4 facteurs, même basse, fin de ne pas piloter vos campagnes Adwords avec le frein à main. En reprenant notre exemple, vous avez donc dépensé 40 euros pour une conversion qui vous rapportera 181,5 euros soit 22% de votre chiffre d’affaire.

Conclusion : en réévaluant cette “valeur client” moyenne, vous pourrez donc :

1. Réévaluer votre coût par conversion maximal
2. Augmenter votre enchère maximale pour créer plus de trafic vers votre site

Calculez votre seuil de rentabilité : maintenant que vous connaissez le véritable ROI de vos campagnes, il vous cependant connaître la limite d’investissement au-delà de laquelle vous n’êtes plus rentable.

Pour un client rapportant 181,5 euros en moyenne, combien pouvez-vous réellement investir pour garantir des marges confortables et payer vos frais (coût de vos produits, salariés, charges…) ?

Une fois que cette valeur est définie, vous aurez en tête le coût de conversion maximal que vous êtes prêt à dépenser.

3. Définir votre coût par clic maximal

Votre coût par clic maximal = Coût par conversion maximal x Taux de conversion (soit le nombre de clics nécessaires pour réaliser une vente)

Dans notre exemple, notre coût de conversion maximal est par exemple de 50 euros sur les 181,5 euros de ROI attendus.
Nous avions vu que j’avais besoin de 200 clics pour réaliser une conversion. Donc mon taux de conversion est de 0,5%

Donc votre coût par clic ne devra pas dépasser 50 euros x 0,5% = 0,25 cts

4. Définir votre niveau d’enchère

Pour définir votre enchère, vous pouvez maintenant tester vos mots-clés avec des enchères agressives pour atteindre les meilleures positions.

1. Si le mot-clé dépasse votre coût de conversion maximal, réduisez l’enchère
2. Si même en réduisant l’enchère, le mot-clé n’est pas rentable, mettez-le en pause (à supposer que le travail a bien été fait à tous les autres niveaux : page de vente performante, qualité des annonces, Quality score, le mot-clé n’étant pas forcément le fautif)
3. Si le mot-clé convertit et est rentable, augmentez l’enchère pour créer plus de trafic et de ventes jusqu’à atteindre votre coût par clic maximal défini auparavant.
4. Si le mot-clé a de bonnes performances mais une mauvaise position, augmenter l’enchère peut lui permettre d’atteindre la première place
5. Si en revanche votre mot-clé à une bonne position et un bon Quality score, vous pouvez choisir de baisser sensiblement l’enchère pour réduire votre coût par clic

5. Quel est le coût d’un clic ?

Quelle enchère choisir ? Le coût au clic (CPC) varie fortement d’un marché à un autre. En moyenne, sachez qu’il sera difficile de passer sous un coût au clic de 10 centimes. Plus généralement, on tourne autour de 20 centimes le clic pour des mots-clés pertinents et pas trop concurrentiels.

Dans tous les cas, pour espérer avoir la première position dans les emplacements réservés aux publicités dans les réseaux de diffusion de Google, privilégiez une mise agressive donc haute. Sachez que si vous mettez 1 euro comme enchère maximale, vous ne dépenserez pas nécessairement 1 euro par clic. Il s’agit d’une enchère et donc d’un coût maximal.

Si vous souhaitez vraiment optimiser votre budget, ne visez pas forcément les premières positions, plus coûteuses. Vous obtiendrez moins de trafic mais vos coûts par clics seront plus faibles.

6. Prévoir vos coûts par clic et votre trafic

Pour prévoir votre coût par clic et le trafic que vous recevrez si vous augmentez ou diminuez une enchère sur un mot-clé, utilisez le simulateur d’enchères de Google Adwords situé dans votre onglet “Mots-clés”

simulateur d'encheres google adwords

Vous obtiendrez des prévision de trafic et votre nombre d’impressions en fonction de votre coût par clic maximal.

simulateur d'enchères adwords

7. Quel stratégie d’enchères pour vos publicités Google ?

Pour choisir entre CPC (coût par clic), CPA (coût par conversion) et CPM (coût par mille), consultez le tutoriel sur les types d’enchères Google Adwords

6. Diminuer votre coût par clic

1. Diminuez vos enchères maximales

Un moyen simple de faire baisser votre coût au clic est tout simplement de baisser votre enchère maximale sur un mot-clé. En ne rentrant pas dans la lutte pour la première position, vous ne paierez pas le prix fort face à vos concurrents.

En revanche, naturellement vous générerez moins de clics avec ce mot-clé.

2. Ciblez des mots-clés moins soumis à la concurrence

Certains mots-clés dépassent les 10 euros le clic tandis que certains coûtent quelques centimes d’euros. En visant des niches moins demandées ou des mots-clés et expressions de longue traîne (expressions comportant 3 ou 4 voire 5 mots-clés), vous serez en capacité d’obtenir des clics peu chers et vous positionnerez sans trop de problème en première position.

Vous aurez cependant besoin de dizaines voire de centaines de mots-clés pour générer le trafic dont vous avez besoin.

3. Améliorez votre Quality score

Le Quality score est l’indicateur utilisé par Google pour juger de la cohérence entre vos mots-clés, vos annonces et la page où est redirigé l’internaute après avoir cliqué sur votre annonce. Un indicateur qui impacte fortement le coût de vos clics et la position de vos annonces.

Le Quality score prend en compte :
1. Le taux de clics attendu de l’annonce par Google Adwords
2. Le taux de clics attendu de l’URL
3. La pertinence de l’annonce par rapport au mot-clé
4. La pertinence de l’annonce par rapport à la recherche de l’utilisateur
5. Le taux de clic attendu de votre annonce par rapport au site sur lequel elle sera affichée
6. La pertinence de votre annonce par rapport au ciblage géographique
7. La pertinence de votre annonce par rapport au ciblage par appareil (ordinateur, tablette ou téléphone mobile)
8. La pertinence de votre page de vente

Améliorez votre Quality score afin de faire baisser votre coût par clic simplement en améliorant la qualité de vos campagnes. En consultant ce tableau, vous pourrez constater qu’une enchère moyenne avec un fort Quality score peut tout à fait se classer devant un concurrent avec un score moindre, lequel paiera ses clics au prix fort.

google adrank

Pour aller plus loin, consultez le tutoriel pour faire baisser le coût de vos campagnes Google Adwords

4. Utilisez les extensions d’annonces Google Adwords

Les extensions d’annonces sont des informations complémentaires qu’il est possible d’ajouter à vos annonces textuelles tel que le numéro de téléphone de la société, des témoignages de clients, les notes que votre entreprise ou commerce a reçues.

exemple de bonne publicité google

Les extensions d’annonces Google Adwords augmentent d’une part vos taux de clics mais surtout impactent votre Quality score faisant baisser d’autant vos coûts par clics. Par ailleurs, les extensions d’annonces sont prises en compte lorsque Google détermine la position de votre annonce lors de la mise en concurrence, donnant ainsi un avantage concurrentiel important pour ceux qui savent en tirer parti.

Consultez notre tutoriel pour apprendre à utiliser les extensions d’annonces

7. Améliorer la position de vos annonces sur Google Adwords

1. Augmentez votre enchère maximale

Pour améliorer la position de vos annonces Google sur un mot-clé en particulier et ainsi recevoir plus de trafic, la solution la plus simple et la plus coûteuse est d’augmenter votre enchère maximale sur le mot-clé en question.

Dans la plupart des cas, vous ne paierez pas l’enchère maximale sauf si la concurrence est rude. Cependant, votre enchère maximale est l’un des facteurs majeurs qui impacte le classement de votre annonce :

position annonce google adwords

2. Améliorez votre Quality score

Encore une fois, augmenter votre Quality score pour améliorer le classement de vos annonces sans nécessairement payer vos clics plus cher.

Travaillez la pertinence de vos couples “mots-clés / annonces”. Grâce à des groupes d’annonces très ciblés auxquels sont associés un nombre limité de mots-clés pertinents, vous devriez réussir à augmenter le taux de clics de vos annonces donc faire monter votre Quality score.

Portez également une attention particulière à vos landing pages (votre page de vente, page d’inscription ou page de prise de contact vers laquelle pointe votre annonce). En effet, la pertinence de votre page de redirection avec votre annonce est une composante importante du Quality score.

Évitez donc de faire pointer toutes vos annonces indistinctement vers votre page d’accueil.

Créez plutôt des pages optimisées pour l’annonce elle-même reprenant vos mots-clés dans l’URL de la page, le titre, les sous-titres et le contenu de manière naturelle exactement comme vous écririez pour être bien référencé sur Google. L’idéal étant d’avoir une page de vente ou de capture de lead par groupe d’annonces, ce qui en plus d’améliorer votre Quality score augmentera votre taux de conversion.

C’est sur ce genre de détails que se gagne une vente, une inscription ou une demande de devis. Pour approfondir vos connaissances concernant l’optimisation de la position de vos annonces dans Google Adwords

8. Améliorer le ciblage de vos campagnes

Comment améliorer votre ciblage ? Mieux contrôler la diffusion de vos annonces peut vous permettre d’améliorer vos coûts par conversion et de dilapider moins votre budget :

1. Vous éviterez de payer inutilement certains clics (exemple :
2. Vous augmenterez votre CTR
3. Donc ferez baisser naturellement votre coût par clic

1. Utiliser les mots-clés négatifs

Pour repérer les véritables termes de recherche utilisés par les utilisateurs et qui ont déclenché votre annonce. En effet, si vous avez choisi les “requêtes larges” ou même “expression exacte”, les mots-clés que vous avez choisis diffusent vos publicités pour des termes et expressions proches ou des variantes.

1. Dans l’onglet “Mots-clés” de votre campagne, cliquez sur “Plus d’infos” puis sur “Tous”

rapport termes de recherche

2. Si vous repérez dans cette liste des mots-clés qui ne convertissent pas et qui sont complètement incohérents par rapport à votre produit (exemple : vous vendez des “verres de lunettes” et Adwords vous positionne sur des “verres à pied”), sélectionnez le mot-clé et cliquez sur le bouton “Ajouter comme mot-clé à exclure”

ajouter comme mot-cle

3. Inversement, si vous voyez des mots-clés performants, vous pouvez les passer en “mots-clé exact” et les intégrer à votre campagne en cliquant sur le bouton “Ajouter comme mot-clé”

Maintenant, si vous avez également en tête des mots-clés qui créeront à l’évidence des clics inutiles, vous pouvez utiliser des “mots-clés négatifs” au niveau d’un groupe d’annonces ou de toute la campagne.

4. Pour cela, cliquez sur l’onglet “Mots-clés” de votre campagne puis sur le bouton “+Mots-clés”

mot-clé google adwords

5. Allez en bas de la page

mots-clés négatifs google adwords

6. Cliquez sur “Ajouter” et insérez vos listes de mots-clés négatifs

mots-clés negatifs google adwords

2. Affiner le ciblage géographique

1. Cliquez sur l’onglet “Campagnes” et sélectionnez la campagne que vous souhaitez optimiser

2. Cliquez sur l’onglet “Paramètres”

ciblage adwords

3. Sélectionnez le sous-onglet “Zones” afin d’obtenir vos taux de clics et vos taux de conversion par région et ville.

ciblage géographique

Vous pouvez affiner la compréhension de vos résultats par zone en cliquant sur “Consulter les rapports sur la zone géographique”.

rapport ciblage géographique

4. Si certaines zones convertissent moins que d’autres, vous pouvez soit supprimer la zone qui vous fait perdre de l’argent soit cliquer sur “Ajustement des enchères” afin de baisser les enchères pour une région ou une ville en particulier. Inversement, vous pouvez augmenter les enchères pour les régions qui convertissent mieux.

ajuster encheres

3. Cibler selon l’heure ou le jour de la semaine

1. En cliquant sur le sous-onglet “Calendrier de diffusion des annonces”

ciblage adwords

2. Vous pourrez alors faire le même travail que pour les zones en vous attachant à identifier les moments de la journée et les jours de la semaine qui convertissent mieux et ceux qui génèrent moins de vente afin d’optimiser votre budget.

ciblage jour heure semaine

4. Cibler selon l’appareil de l’utilisateur

1. En cliquant sur le sous-onglet “Appareils” vous pourrez constater quels appareils (ordinateurs, mobiles ou tablettes) sont les plus performants et réagissent le mieux à vos publicités.

ciblage appareil

2. Le cas échéant, vous pourrez ajuster les enchères pour moins diffuser vos annonces sur mobile.

Il est possible de diminuer de 100% vos annonces sur mobile et smartphones afin de ne diffuser vos annonces que sur ordinateur et tablettes. En revanche, il n’est pas possible d’ajuster pour les tablettes. Il est également possible d’exclure la diffusion de vos annonces sur mobile dans les campagnes Réseau Display en allant sur “exclusions au niveau de la campagne” puis dans “Emplacements” en collant “adsenseformobileapps.com.” (avec le point).

5. Le ciblage démographique et comportemental

Si vous maîtriser correctement le ciblage par mots-clés, essayez le ciblage démographique et comportemental de Google Adwords : ciblage par thèmes, emplacements, âge et sexe. Ces ciblages ne sont accessibles que dans les campagnes Réseau Display, cliquez sur ce lien pour apprendre à les paramétrer

ciblage par thème, par emplacement, par âge, par sexe

Là également, vous pourrez trouver des sources d’optimisation de votre campagne en identifiant les âges et les sexes qui convertissent moins, les sites où sont diffusés vos annonces finalement peu pertinents, les critères d’affinité qui matchent parfaitement…

6. Tester votre campagne Réseau de Recherche en enlevant le ciblage ” Partenaires du Réseau de Recherche”

Vous obtiendrez parfois plus de conversions en enlevant les “Partenaires du Réseau de Recherche” de vos campagnes Réseau de Recherche :

1. Cliquez dans l’onglet “Paramètres” de votre campagne

2. Cliquez sur “Modifier” dans “Réseaux”

3. Décochez “Partenaires du Réseau de Recherche inclus”

partenaires réseau de recherche

7. Les campagnes remarketing Google Adwords

Les campagnes remarketing (ou retargeting) permettent de cibler spécifiquement des utilisateurs qui ont déjà visité votre site Internet et qui de fait seront plus enclin à acheter chez vous, soit parce qu’ils ont précédemment abandonné leur achat (vous souhaitez donc les voir revenir) soit parce qu’ils aiment vos produits (et allez donc les inciter à venir plus souvent).

Consultez le tutoriel pour créer une campagne remarketing Google Adwords

9. Augmenter vos ventes

Optimiser sa campagne pour réduire le coût de vos clics n’est qu’une facette des campagnes Adwords. Acheter du trafic à un prix convenable n’a pas de sens si vous n’êtes pas capables de convertir vos visiteurs en clients ou inscrits.

Réussir à diminuer votre coût par clic de moitié vous permettrait d’investir le même budget pour obtenir deux fois plus de clics et de ventes. Vous me suivez jusque-là ? Mais si votre page de vente qui aujourd’hui convertit 1% de vos visiteurs passait à 2% de taux de conversions (ce qui ne semble pas infaisable), vous obtiendriez le même effet de levier, un doublement de vos ventes sans avoir optimisé quoi que ce soit sur vos campagnes Adwords.

L’optimisation de votre campagne est à mener en parallèle avec l’optimisation de vos pages de ventes.

1. Créer du trafic qualifié

Pour augmenter vos ventes et vos taux de conversions, créez des annonces en cohérence avec votre page de destination.

Vos annonces doivent être complémentaires de vos pages de vente :
1. Ne renvoyez pas vos visiteurs vers la page d’accueil de votre site
2. Créez des annonces précises et spécifiques menant vers des pages conçues spécialement pour ces annonces
3. Google donne un bonus de Quality score aux annonces très pertinentes par rapport à la page vers laquelle elles pointent
4. En conservant un lien fort entre annonces et pages de ventes, vous éviterez de payer des clics qui ne convertissent pas

Dans l’idéal, il vous faut autant de page de destination cousues main que vous avez de groupes d’annonces afin d’augmenter vos taux de clic et votre Quality score.

Cela peut être une stratégie pour attirer du trafic mais en mettant “gratuit” dans votre annonce alors que votre produit ne l’est pas vraiment, vous faites certes augmenter votre taux de clic mais ferez baisser vos taux de conversion. En indiquant le prix dans votre annonce, vous pourrez faire barrière au clics non qualifiés par exemple.

2. Améliorer le taux de conversion de vos pages de vente

Que votre page de destination soit conçue pour vendre, capturer des leads ou des inscrits à votre service, celle-ci doit répondre à un certain nombre de critères et de bonnes pratiques pour être performante sans quoi vous pourrez être un dieu d’Adwords, vous ne ferez que remplir d’eau un seau percé.

Consultez le tutoriel pour créer des pages de vente performantes

exemple de squeeze page

Une fois que votre page sera en place, n’hésitez pas à l’améliorer en continu en suivant les instructions contenus dans ce tutoriel.

3. Traquer vos taux de conversion

Pour piloter de manière précise votre campagne (et pas seulement regarder si votre taux de clics est bon), mettez en place le tracking des conversions qui vous permettra en attribuant une valeur à chaque objectif (ex : une vente, un lead, un appel téléphonique…) de véritablement calculer le ROI de vos campagnes.

Pour mettre en place le suivi de conversion :

1. Cliquez sur “Outils” puis “Conversions” en haut de l’écran

suivi de conversion

2. Nommez et identifiez le type de conversion que vous souhaitez traquer

configurer conversions

1. Page Web : permet de traquer une vente, une collecte d’email ou une demande de devis en plaçant un code de suivi de conversion sur la page de validation
2. Application mobile ou tablette : permet de traquer les téléchargements d’applications sur le Google Play et iOS
3. Appels émis à partir d’annonces utilisant des extensions d’appel : permet de traquer les appels téléphoniques depuis ce type d’annonces
4. Appels vers un numéro de transfert Google sur votre site : permet de traquer des appels téléphoniques vers votre société si vous avez configuré le transfert Google
5. Clics sur un numéro affiché sur votre site Web pour mobile

3. Validez puis suivez les instructions, vous pourrez notamment catégoriser le type de conversion dont il s’agit : téléchargement, achat / vente, inscription, prospect ou consultation d’une page clé

4. N’oubliez pas d’entrer une valeur de conversion qui soit juste et représente le prix le plus exact possible d’une vente (ex : ce qui est facile pour un produit puisqu’il s’agit de son prix de vente 30 euros, en revanche pour des prestations de service, il s’agira plus d’une moyenne des contrats que vous signez).

5. Vous pouvez étendre la période de suivi des conversions à 90 jours pour traquer les ventes issues de personnes ayant cliqué vos publicités mais ayant mis 3 mois à finalement se décider.

6. Vous obtiendrez enfin un code de suivi qu’il vous faudra ainsi dans la page de validation de l’achat ou de la conversion.

suivi de conversion adwords

10. Comment optimiser votre campagne

Optimiser sa campagne Adwords nécessite de bien comprendre les métriques à observer.

1. Utiliser le suivi statistique Adwords

A chaque niveau de granularité (campagne, groupes d’annonces, annonces et mots-clés), le suivi statistique de Google Adwords vous permet d’observer :

– Le nombre de vos clics
– Le nombre de vos impressions
– Le coût par clic moyen
– Le coût (de la campagne, du groupe d’annonces, de l’annonce ou du mot-clé)
– La position moyenne de l’annonce
– Le taux de conversion
– Le coût par conversion

En fonction de votre coût par conversion maximal et de votre enchère maximale mis en évidence dans les paragraphes précédents, vous serez capables de piloter votre campagne en réduisant ou augmentant vos enchères et en mettant en pause les annonces et mots-clés peu performants.

suivi statistique google adwords

2. Utiliser les segments

Pour obtenir plus de statistiques, n’hésitez pas à utiliser les “Segments” qui vous donneront des informations complémentaires sur votre saisonnalité, les jours et les heures qui vendent le plus, les appareils qui permettent de convertir…

segments adwords

2. Lier Google Adwords et Google Analytics

Il est possible de lier les deux outils afin :
– D’avoir accès à plus de données d’engagement Analytics dans Adwords
– De créer des listes de remarketing dans Analytics à utiliser dans Adwords
– D’importer les “objectifs de conversion” de Google Analytics dans Adwords

1. Pour ce faire, allez dans votre compte Google Analytics

2. Cliquez sur Admin

lier adwords analytics

3. Cliquez sur Association Adwords

association adwords

4. Pour que Google Analytics affiche toutes les statistiques concernant vos mots-clés, vos groupes d’annonces, les formats, heures de diffusion, réseaux et emplacements des annonces ainsi que les coûts correspondants, activez le “marquage automatique” de vos URLs.

5. Allez dans vos “Paramètres du compte” Google Adwords en cliquant sur la roue crantée en haut à droite de votre compte

parametres compte adwords

6. Cliquez sur “Préférences”

7. Cochez “Marquage automatique des URL de destination” dans “Suivi”

marquage url adwords

Gérer plus rapidement vos campagnes Google

 1. Utiliser Adwords Editor

Adwords Editor est un logiciel à installer sur votre ordinateur et qui vous fera gagner un temps précieux. Adwords Editor permet en effet de travailler hors ligne et de modifier en bloc des centaines d’annonces et de mots-clés puis de transférer les modifications sur votre compte Adwords en ligne.

Adwords repère les doublons et les problèmes sur vos campagnes, groupes d’annonces, annonces et mots-clés, permet de modifier tout ou partie de vos campagnes avec une rapidité déconcertante. Dès que vos campagnes deviennent un peu complexe, utilisez Adwords Editor.

Pour télécharger Adwords Editor

adwords editor

En travaillant hors ligne, vous pourrez ainsi facilement planifier vos campagne Adwords

2. Automatiser vos campagnes

En utilisant des règles pour vos mots-clés, groupes d’annonces et annonces, vous pouvez mettre vos campagnes sur pilote automatique.

automatiser votre campagne : mise en place de règles

Merci de m’avoir lu, n’hésitez pas à faire vos retours sur l’article dans les commentaires et si vous souhaitez être accompagnés dans votre stratégie d’acquisition de trafic, laissez-moi votre contact sur cette page.

3. Automatiser la création de rapports

Communiquer ses résultats, démontrer la qualité de son travail et le retour sur investissement de ses actions marketing est souvent aussi important que de bien gérer vos campagnes  elle-mêmes.

Sunny Reports est un outil permettant de générer à partir de votre compte un rapport de campagne et d’automatiser l’envoi du reporting aux personnes de votre équipe, à votre hiérarchie ou à vos clients.

rapport adwords

4. Gérer vos campagnes Adwords à distance

En utilisant l’application mobile Google Adwords

Si vous souhaitez être accompagné pour lancer une campagne de publicité sur Internet, réservez votre entretien de découverte.

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer le guide de la publicité sur Internet et le guide de la publicité sur les réseaux sociaux + 10 guides pour augmenter votre trafic et trouver des clients

trouver clients

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*