Pourquoi votre Marketing sur Internet ne Donne pas de Résultats ?

Pourquoi votre Marketing sur Internet ne Donne pas de Résultats ?
5 (100%) 3 votes

Pourquoi votre marketing sur Internet ne fonctionne pas : pourquoi votre trafic lié au référencement est faiblard, vos emailing n’ont jamais l’impact que vous en attendez, vos réseaux sociaux vous prennent plus de temps qu’ils ne vous ramènent de clients ? Pourquoi vous n’y arrivez pas alors que certains de vos concurrents ont l’air de marcher sur l’eau ? Quel est l’ingrédient manquant ? Avez-vous simplement raté le train en marche ou vous y prenez-vous si mal que cela ?

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer votre Guide PDF gratuit "15 Experts Révèlent leurs Meilleures Stratégies B2B" + la vidéo 7 leviers pour passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an + 14 fiches PDF sur les réseaux sociaux.

Une raison de vos échecs sur Internet


Je vais essayer de vous éclairer sur les raisons de vos mauvais résultats (si c’est le cas bien entendu).

1. La première raison peut venir d’une bonne analyse et d’une bonne stratégie mais malheureusement mal exécutée.

Si c’est le cas, je vous recommande d’accéder à tous mes guides gratuits accessibles à mes abonnés (guide du référencement, des réseaux sociaux, de la publicité sur Internet…) pour vous remettre à niveau et être armé face à la concurrence.

2. La seconde raison peut venir d’un mauvais diagnostic de ce que vous “devriez” faire sur Internet (et donc par conséquent d’une mauvaise stratégie).

Dans ce cas difficile de vous blâmer : Internet évolue sans cesse et une “bonne stratégie” voici 3 ou 4 ans sera bien souvent obsolète si vous l’appliquez aujourd’hui. Ou en tous cas beaucoup moins performante.

Pourquoi ? Parce que si cette stratégie est accessible en ligne sous forme de tutoriel, cela signifie qu’elle était déjà utilisée en sous-marin par les meilleurs experts depuis déjà quelques années. Donc que cette stratégie est précisément en train de périmer.

Je confirme : ce sont les marketeurs qui pourrissent vos sources de trafic préférées en essayant d’en contourner les limites pour en tirer plus de bénéfices que les concurrents. Normal.

C’est également ces techniques de plus en plus agressives qui forcent les plateformes (Google, Facebook, Twitter…) à évoluer mais pas forcément dans le sens que vous espéreriez.

Chaque canal marketing connaît (ou connaîtra) en effet 3 phases de développement (puis de pourrissement).

Il s’agit d’un processus presque naturel de vie et mort des plateformes : que l’on parle de Google, des réseaux sociaux, de la publicité, de l’emailing ou des sources émergentes comme la recherche vocale, les push notifications, les chatbots, l’Intelligence artificielle ou du prochain réseau social qui naîtra dans 2 ans…

Nous allons voir quelles sont ces 3 phases et comment anticiper ces changements pour adapter votre stratégie.

1. La première phase est celle de la croissance :

Les 1ers utilisateurs sont peu nombreux mais profitent pleinement du trafic (faible mais facile à avoir).

L’intérêt de la plateforme est d’attirer toujours plus d’utilisateurs et d’appuyer les créateurs de contenus.

Je me rappelle ainsi des début de Facebook où j’avais (en travaillant) rapidement fait grandir notre page jusqu’à 400 000 fans.

Chaque post sympathique rapportait minimum 1000 à 5000 likes et chaque mois Facebook drainait 25 000 clics vers mon site. Ce n’était pas facile mais on était payé pour nos efforts.

Investir dans cette phase est risqué mais si la plateforme ou la technologie résiste, vous gagnez une position dominante.

Les nouvelles plateformes comme Qwant (moteur de recherche) ou Quora (en français) sont sans doute à ce niveau comme l’usage des chatbots sur Facebook. Snapchat a en revanche déjà quitté cette étape.

2. La seconde phase est celle de la maturité :

Les utilisateurs arrivés au tout début de la plateforme ou de l’outil commencent à rentabiliser leurs efforts.

Il devient plus difficile pour les nouveaux entrants de prendre une position dominante mais les tactiques classiques commencent à moins bien fonctionner et l’on voit apparaître des “hardcore gamers” qui proposent des contenus de meilleure qualité ou tout simplement plus viraux.

Rappelez-vous lorsqu’un contenu de 500 mots permettait de ranker sur Google voici quelques années.

​​Autre exemple : si vous proposez des newsletters de base à vos contacts, vos taux d’ouverture seront plus faibles qu’il y a 10 ans (normal vous êtes désormais en concurrence avec des 1000iers d’emails).

Dans ces conditions, ceux qui sont restés avec leurs techniques à l’ancienne commencent à décrocher tandis que des outils payants (publicité, bannière…) viennent pour un temps panser la plaie en palliant à cette baisse de trafic (si vous pouvez payer).

On peut dire que Linkedin est en plein dans cette phase tandis qu’Instagram l’a sans doute déjà quittée.

3. La troisième phase est celle du déclin

Une phase de déclin pour les entreprises mais a contrario également d’un certain âge d’or pour les plateformes elles-mêmes.

A ce stade, les plateformes disposent d’une communauté forte et souhaitent monétiser leur audience.

Elle réduisent la portée des contenus et augmentent l’effort / le budget / le temps nécessaire pour profiter des contenus.

On quitte cette étape quand même la publicité commence à devenir chère et compétitive.

Alors quelles conclusions tirer de tout cela :

1. Vous devez anticiper l’évolution des sources de trafic
2. Vous devez anticiper la montée en qualité de vos concurrent
3. Vous devez avec avoir un coup d’avance
4. Vous devez investir dans la publicité avant qu’elle ne devienne chère
5. Vous devez prendre des position dominantes tôt (à peu de frais) pour bénéficier d’une rente par la suite
6. Vous devez donc sécuriser des sources de trafic sûres
7. Sans oublier de tester les sources émergentes (en acceptant qu’elle n’émerge pas)

Si vous voulez comprendre ce qui vous empêche d’avoir des performances sur Internet et implémenter mon système dans votre entreprise, accédez à ma formation pas à pas en vidéo pour répliquer les stratégies qui m’ont permis d’atteindre 275 000 visiteurs par mois et de générer des dizaines d’entretiens prospects chaque semaine.

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer votre Guide PDF gratuit "15 Experts Révèlent leurs Meilleures Stratégies B2B" + la vidéo 7 leviers pour passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an + 14 fiches PDF sur les réseaux sociaux.

trouver clients

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*