Les Entreprises Rachetées par Twitter

Les Entreprises Rachetées par Twitter
5 (100%) 1 vote

La liste des entreprises rachetées par Twitter : Quelles entreprises ont été rachetées par Twitter depuis sa création ? Quels ont été les rachats de Twitter ? Pour quels montants ont été rachetés ces entreprises et start-ups ? Quels sont les services détenus par Twitter ? Quelles acquisitions en 2016 pour Twitter ? En faisant cette liste, je me suis rendu compte qu’examiner les rachats de Twitter à la loupe permet de mieux comprendre quel est le futur de Twitter. Intéressant à comparer aux rachats de Facebook, Google, Snapchat ou Pinterest.

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer votre Guide PDF gratuit "15 Experts Révèlent leurs Meilleures Stratégies B2B" + la vidéo 7 leviers pour passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an + 14 fiches PDF sur les réseaux sociaux.

Les entreprises rachetées par Twitter


Twitter a acquis de nombreuses entreprises depuis sa création, en voici la liste.

racheté par twitter

Yes Inc. : Twitter a racheté Yes en décembre 2016 pour montant non révélé.

Yes est une entreprise développant les applications mobiles Frenzy (application pour organiser des plans avec ses amis) et WYD (application pour savoir ce que font vos amis en ce moment). Ces deux applications seront bientôt fermées mais le dirigeant de Yes et son équipe intégreront Twitter, Keith Coleman prenant la direction du développement produit chez Twitter, un poste stratégique et vacant depuis 6 mois.

frenzy wyd

Magic Pony Technology : Twitter a racheté Magic Pony en juin 2016 pour 150 millions de dollars.

Magic Pony est spécialisé dans la reconnaissance des images et vidéos grâce à des technologies d’apprentissage automatique et des réseaux neuronaux artificiels. Magic Pony est ainsi capable d’améliorer la qualité photos et vidéos prises depuis un mobile ou encore d’améliorer les environnements graphiques pour des jeux vidéos ou des applications de réalité virtuelle et/ou de réalité augmentée. Twitter avait déjà démontré son intérêt pour l’apprentissage automatique avec le rachat de Whetlab et Madbits. L’équipe de Magic Pony rejoindra le laboratoire Cortex de Twitter dont l’objectif est “d’aider les utilisateurs à se connecter au bons contenus [grâce au machine learning] et améliorer la qualité de nos produits.”

magic pony twitter

Peer : Twitter a racheté Peer en avril 2016 pour un montant non révélé.

Peer est un outil permettant de gérer la communication et les feedbacks au sein de l’entreprise entre managers et employés avec pour objectif d’améliorer les performances de chacun. Selon son fondateur, Peer est focalisé sur la génération de “conversations honnêtes” dans l’entreprise. Aucune information sur la manière dont Twitter compte intégrer ces outils n’a percé pour le moment. Des pistes sont cependant à chercher soit dans le lancement d’outils collaboratifs d’entreprise ou d’outils pour gérer la relation client, l’un des points forts de Twitter.

Zero Push : Twitter a racheté Zero Push en octobre 2015 pour un montant non révélé.

Zero Push est une start-up spécialisée dans l’envoi de push notifications. L’équipe de Zero Push sera intégrée à Fabric, la plateforme de développement d’applications mobiles de Twitter.

Fastlane : Twitter a racheté Fastlane en octobre 2015 pour un montant non révélé.

Fastlane est un outil de développement pour applications mobiles iOS. Fastlane facilite le travail des développeurs mobiles en gérant les aspects chronophages comme la prise de screenshots, la gestion des certificats, les phases de test et ainsi raccourcir les temps entre chaque itération sur l’App Store. Fastlane sera intégré à Fabric afin de muscler la plateforme mobile de Twitter et ainsi encourager les développeurs à enrichir son écosystème d’applications.

Whetlab : Twitter a racheté Whetlab en juin 2015 pour un montant non révélé.

Whetlab développe des technologies d’analyse prédictive et d’apprentissage automatique (“machine learning”). Whetlab amène une pierre supplémentaire à l’édifice en permettant aux entreprises tierces d’utiliser facilement des technologies intégrant de l’intelligence artificielle et capables d’évoluer par elles-mêmes. Il semblerait que Twitter ait voulu conserver ces technologies pour, selon les hypothèses de Techcrunch, mieux cibler ses publicités en fonction des tweets des utilisateurs, mieux comprendre ses utilisateurs, personnaliser la Timeline ou encore mieux identifier le spam.

TellApart : Twitter a racheté TellApart en avril 2015 pour un montant de 479 millions de dollars.

TellApart est une société spécialisée dans la création dynamique et la personnalisation des annonces en fonction des utilisateurs ainsi que le remarketing cross-device (ordinateur, mobiles, tablettes). Le rachat de TellApart permettra à Twitter de mieux mesurer lorsqu’une de ses annonces génère une vente ou une conversion (afin de mieux en démontrer l’utilité auprès des annonceurs) mais également d’accéder à DoubleClick, la plateforme de Google, pour vendre ses espaces publicitaires.

TenXer : Twitter a racheté TenXer en avril 2015 pour un montant en-dessous de 50 millions de dollars.

TenXer est une plateforme collaborative permettant aux équipes d’ingénieurs et de développeurs de mieux travailler ensemble et d’être plus productifs en délivrant des statistiques précises sur les projets. La plateforme sera fermée d’ici peu, ce qui indiquerait que le rachat permettrait surtout à Twitter d’utiliser TenXer en interne pour améliorer ses processus de développement et ne pas être distancé par Facebook.

tenxer

Periscope : Twitter a racheté Periscope en mars 2015 pour un montant entre 50 et 100 millions de dollars.

Periscope est une start-up spécialisée dans le streaming vidéo en live sur mobile. L’équipe travaillait avant son rachat sur une app encore en Beta permettant d’enregistrer et de diffuser de la vidéo en direct grâce à une application proche de Meerkat, cette app permettant de poster un lien sur Twitter vers une vidéo live-streamée ayant connu un beau succès viral. Après le rachat de Vine pour les vidéos courtes en loop, l’ajout dans Twitter d’outils de filtres photos à la Instagram et d’une caméra pour capter des vidéos limitées à moins de 30 secondes, le rachat de Periscope complète donc habilement l’offre de services dédiés à partager des contenus riches et diffuser l’information en temps réel. Periscope révolutionne la couverture de l’actualité et des évènements (concert de musique, conférence, conflit armé) par n’importe quel individu équipé d’un mobile.

application periscope periscope twitter

Niche : Twitter a racheté Niche en février 2015 pour un montant de 50 millions de dollars.

Niche propose des outils afin d’aider les créateurs de contenus sur les réseaux sociaux à promouvoir et monétiser leur travail sur Twitter mais également sur Vine, Youtube, Facebook, Instagram… Niche offre des outils d’analyse statistique gratuits et facilite les partenariats entre influenceurs et grandes marques comme Coca-Cola ou Gap.

niche twitter

ZipDial : Twitter a racheté ZipDial en janvier 2015 pour un montant situé entre 30 et 40 millions de dollars.

ZipDial est une entreprise indienne utilisant un phénomène propre à ce pays utilisant les “appels manqués” comme un moyen gratuit de communiquer en cas de retard ou pour valider une information. ZipDial a développé une solution qui permet d’appeler un numéro international (sans payer) pour valider une action : laisser un commentaire positif sur Facebook, tweeter sur Twitter sans se connecter, recevoir des informations ou des coupons de réduction, télécharger une application mobile. Les marques peuvent ainsi créer un numéro qui, une fois appelé, permet d’activer une inscription à une newsletter, un concours, une offre.

zipdial twitter

Mitro Labs : Twitter a racheté Mitro en août 2014 pour un montant non révélé.

Mitro Labs développe une solution permettant de partager un mot de passe entre plusieurs personnes pour accéder à un même compte. Un pas vers plus de sécurité des comptes Twitter régulièrement hackés ? Vers une professionnalisation de la gestion des comptes d’entreprises et de marques, lesquels nécessitent une collaboration accrue entre directeurs marketing, community managers, agences ? L’équipe de Mitro Labs sera intégrée à Twitter pour se concentrer sur des projets de “géolocalisation” et leur produit est passé en open-source depuis l’acquisition.

Gnip : Twitter a racheté Gnip en août 2014 pour un montant de 134 millions de dollars.

Gnip est spécialisé dans l’analyse des données sociales. Grâce à des partenariats avec Twitter, Facebook, Tumblr, Foursquare, WordPress, Google+, Flickr, Disqus, Youtube ou encore Instagram, Gnip permet d’accéder aux données complètes et en temps réel des principaux réseaux sociaux et plateformes de publication. Gnip revend actuellement sa data à des services web tels que Klout. L’intégration de Gnip permettra d’améliorer les outils d’analyse statistiques de son propre programme de publicité tout en ayant étant directement connecté aux attentes des grands comptes.

Madbits : Twitter a racheté Madbits en juillet 2014 pour un montant non révélé.

Madbits est une société américaine fondée par deux français et spécialisée dans la recherche d’images. Madbits a développé un moteur capable de trier et organiser les images sans nécessairement qu’elle soient accompagnées d’une description ou d’un tag. Les fondateurs parlent d'”intelligence visuelle”. Twitter se renforce donc dans les contenus visuels pour mieux valoriser son gigantesque stock de photos.

Cardspring : Twitter a racheté Cardspring en juillet 2014 pour un montant non révélé.

Cardspring développe une API permettant de connecter les cartes bancaires à des services en ligne. Un client peut ainsi bénéficier d’une récompenses ou de points de fidélité. Exemple : une marque peut grâce à Cardspring publier un coupon de réduction sur Facebook ou Twitter, l’utilisateur n’aura qu’à laisser son numéro de carte pour activer le coupon qui sera naturellement pris en compte lors du paiement en magasin.

cardspring twitter

TapCommerce : Twitter a racheté TapCommerce en juillet 2014 pour un montant de 100 millions de dollars.

TapCommerce est une entreprise spécialisée dans le retargeting sur mobile et tablettes qui consiste à cibler des utilisateurs ayant déjà téléchargé une app ou été prêt d’acheter un produit pour les solliciter à nouveau et convertir. TapCommerce est déjà largement intégré dans MoPub, la régie publicitaire rachetée par Twitter en septembre 2013, selon les mots de son dirigeant. Twitter se renforce donc à nouveau dans la publicité mobile qui semble être sa priorité depuis 1 an.

SnappyTV : Twitter a racheté SnappyTV en juin 2014 pour un montant non révélé.

SnappyTV est un service permettant d’enregistrer des évènements télévisés ou diffusés en live sur Internet, d’éditer et monter vos vidéos puis de la partager sur les réseaux sociaux. SnappyTV permet notamment de créer des clips brandés, des GIFs animés, des memes ou de capturer des moments clés en incrustant légendes et bannières sur les images. SnappyTV donne ainsi aux chaînes de télévision et aux marques la capacité d’alimenter leurs comptes sociaux avec des contenus courts de qualité en quasi temps réel tout en fournissant des outils statistiques. Avec l’acquisition de SnappyTV, Twitter se renforce à nouveau dans la Social TV et espère ainsi dominer les conversations autour des évènements filmés en direct (concerts, rencontres sportives, courses, émissions télé…).

snappytv twitter

Namo Media : Twitter a racheté Namo Media en juin 2014 pour un montant non révélé.

Namo Media est une start-up spécialisée dans le native advertising. La publicité native, intégrée directement dans le contenu des sites de contenu (dans le flux de publications notamment) est une tendance forte de ces dernières années. Namo Media propose un kit de développement permettant d’intégrer facilement ces publicités dans une application Android ou iPhone, promesse de revenus supplémentaires pour l’éditeur. En rachetant Namo Media et en intégrant son équipe, Twitter renforce donc sa plateforme de publicité avec peut-être à la clé des outils pour propulser son modèle publicitaire hors de Twitter, notamment sur les apps partenaires de Mopub, entreprise rachetée en 2013 par Twitter.

Cover : Twitter a racheté Cover en avril 2014 pour un montant non révélé.

Cover est une start-up ayant développé l’application mobile “Cover LockScreen”, un launcher permettant de personnaliser l’apparence de votre écran d’accueil et de vous proposer les apps les plus adaptées selon le contexte d’utilisation de votre téléphone (lorsque vous êtes chez vous, en voiture…). Une acquisition qui permet à Twitter de contrecarrer l’avance prise par ses concurrents avec Google Now et Facebook Home pour contrôler l’écran d’accueil des utilisateurs sur mobile.

cover

Adrenaline Mobility : Twitter a racheté Adrenaline Mobility en avril 2014 pour un montant non révélé.

SecondSync : Twitter a racheté SecondSync en mars 2014 pour un montant non révélé.

SecondSync est une entreprise spécialisée dans l’analyse des conversations autour des programmes télévisés sur les réseaux sociaux. Le “second écran” est devenu une réalité et les réseaux sociaux un véritable lieu d’échange pour les téléspectateurs. SeconSync permet d’analyser plus finement le profil des audiences qui regardent un programme en particulier. Le rachat de SecondSync permet à Twitter de se renforcer dans la Social TV.

secondsync

Mesagraph : Twitter a racheté Mesagraph en mars 2014 pour un montant non révélé.

Mesagraph est une start-up française dont la spécialité est l’analyse en temps réel des conversations liées à un programme de télévision sur les réseaux sociaux. Mesagraph édite des solutions permettant de visualiser ces conversations sous forme de statistiques. Le rachat de Mesagraph permet à Twitter de renforcer sa présence sur le marché de la Social TV et sans doute d’améliorer ses outils statistiques en direction de ses clients dans le domaine des médias.

MoPub : Twitter a racheté MoPub en septembre 2013 pour un montant de 375 millions de dollars.

MoPub est un ad exchange et une plateforme de publicité sur mobile permettant aux éditeurs de monétiser leurs applications mobiles notamment grâce à des formats de publicité native. MoPub propose des outils d’analyse statistiques afin d’évaluer l’impact en terme de revenus de leurs espaces publicitaires. Côté annonceur, un système d’enchères et de ciblage en temps réel permet de placer automatiquement vos annonces sur mobile et de drainer du trafic vers votre propre application ou site web. L’acquisition de MoPub permet à Twitter de se renforcer dans la publicité sur mobile où Facebook et Google ont pris une longueur d’avance. Le réseau MoPub ouvre également la portée des publicités crées par les annonceurs Twitter à un immense réseau d’applications mobiles.

mopub

Trendrr : Twitter a racheté Trendrr en août 2013 pour un montant non révélé.

Trendrr est une start-up spécialisée dans l’écoute des conversations sur les médias sociaux autour des programmes de télévision. Trendrr propose deux services : Trendrr.tv pour l’analyse de l’interaction des téléspectateurs sur les réseaux sociaux et Curatorr pour visualiser les données extraites et trier les tweets les plus pertinents. L’achat de Trendrr vient renforcer Twitter sur le marché de la “télévision sociale” en vue d’offrir sur la plateforme Twitter Ads des outils permettant de cibler spécifiquement les utilisateurs de Twitter devant leur programme favori afin de leur servir des publicités pertinentes.

trendrr

Marakana : Twitter a racheté Marakana en août 2013 pour un montant non révélé.

Spécialiste de la formation technique des ingénieurs aux projets Open Source, Marakana a comme responsabilité de développer la Twitter University censé encourager l’émergence d’une communauté d’ingénieurs ainsi que des projets Open Source de qualité tout en enrichissant l’écosystème de Twitter.

Locomatix : Twitter a racheté Locomatix en août 2013 pour un montant “de plusieurs millions de dollars”

Locomatix est une start-up ayant développé des applications permettant d’envoyer à des clients possesseurs de mobile des coupons de réduction en push lorsqu’ils passent à proximité d’un commerce. Locomatix a également développé un système de tag géolocalisé des emails et SMS permettant aux utilisateurs de ne recevoir un message que lorsqu’ils passent à proximité de la zone d’envoi avec des applications tant sociales (ex : en demandant à ce qu’un SMS de rappel pour acheter du café soit envoyé lorsque vous passez à proximité du commerce) que publicitaires (ex : recevoir des emails pour une promotion pour du café uniquement lorsque vous passez près du magasin Nespresso).

Spindle Labs : Twitter a racheté Spindle Labs en juin 2013 pour un montant non révélé.

Spindle développe une application mobile permettant de consulter des actualités pertinentes selon le lieu où vous vous trouvez. Spindle traite en effet les actualités géolocalisées publiées par des commerces locaux, des restaurants, bars, salles de concert ou encore musées sur Facebook et Twitter afin de délivrer une information contextuelle pertinente sur le téléphone de l’utilisateur.

spindle

Lucky Sort : Twitter a racheté Lucky Sort en mai 2013 pour un montant supérieur à 600 000 dollars.

Lucky Sort est à l’origine de TopicWatch, un moteur de navigation et de visualisation de Big Data qui aurait permis à Twitter de mettre en évidence des leviers pour améliorer son programme publicitaire. Lucky Sort permet en effet d’analyser, de synthétiser et de visualiser un nombre élevé de documents texte (text mining). L’équipe de Lucky Sort a rejoint le département “ingénierie des revenus”.

lucky sort

Ubalo : Twitter a racheté Ubalo en mai 2013 pour un montant non révélé.

Ubalo a développé des technologies permettant de répliquer le code, les données et les fichiers d’une application d’un serveur à un autre sans reconfigurer chaque machine permettant ainsi à Twitter de “scaler” plus facilement tout en gagnant en performances sur les temps de chargement.

Bluefin Labs : Twitter a racheté Bluefin Labs en février 2013 pour plus de 80 millions de dollars.

Bluefin Labs est un service d’analyse des conversations sur les médias sociaux permettant de traquer en temps réel les programmes télévisés en cours de diffusion e qui se dit sur les programmes télévisés. En rachetant Bluefin Labs, Twitter fait un pas de plus pour conquérir le marché de la publicité sur le “second écran”, l’utilisation de la tablette et du mobile devant la télévision devenant une tendance forte qui intéresse particulièrement les groupes de médias. L’analyse des données de la télévision sociale devrait également permettre à Twitter d’identifier de nouveaux usages et fonctionnalités pour sa plateforme tout en approfondissant le partenariat de mesure d’audience signé avec Nielsen.

bluefin labs

bluefin labs twitter

Crashlytics : Twitter a racheté Crashlytics en janvier 2013 pour 38,2 millions de dollars.

Crashlytics permet aux créateurs d’applications mobile de tester leur app afin de détecter des crash et bugs résiduels de manière automatique. Il semblerait que Crashlytics ait aidé Twitter à régler un certain nombre de bugs que leurs ingénieurs n’arrivaient pas reproduire. Par ailleurs, le rachat de Crashlytics permet à Twitter de renforcer sa compétence dans le mobile, domaine stratégique depuis l’acquisition de Vine, et de se positionner sur un outil permettant de simplifier la vie de la communauté de développeurs mobiles.

crashlytics

Vine : Twitter a racheté Vine en octobre 2012 pour un montant non révélé.

Vine est une application mobile de création et de partage de vidéos courtes de 6 secondes maximum. Avec Vine, Twitter se lance dans la vidéo avec un service respectant la philosophie de sa plateforme de microblogging (140 caractères maximum) et lui permet d’acquérir une audience nouvelle en forte croissance.

vine vine

Nclud : Twitter a racheté Nclud en juin 2012 pour un montant non révélé.

Nclud est une agence de design, de marketing et de conseil américaine. Twitter a fait l’acquisition non pas de Nclud dans sa totalité mais de sa propriété intellectuelle. Une partie des équipes de Nclud a rejoint Twitter par ailleurs.

RestEngine : Twitter a racheté RestEngine en mai 2012 pour un montant non révélé.

RestEngine est une plateforme automatisée d’emailing permettant d’envoyer des messages personnalisés à chaque utilisateur en fonction de son graphe social, de ses préférences et des actualités les plus pertinentes pour lui.

restengine twitter

Hotspots.io : Twitter a racheté Hotspots.io en avril 2012 pour un montant non divulgué.

Hotspots.io est un outil d’analyse sur Twitter permettant de collecter le nombre de mentions d’une marque et la portée totale de ses publicités afin d’établir le ROI de leurs campagnes. L’équipe de Hotspot.io rejoindra celle de Twitter.

hotspot twitter

Posterous : Twitter a racheté Posterous en mars 2012

Dasient : Twitter a racheté Dasient en janvier 2012

Summify : Twitter a racheté Summify en janvier 2012

Whisper Systems : Twitter a racheté Whisper Systems en novembre 2011

Julpan : Twitter a racheté Julpan en septembre 2011

Bagcheck : Twitter a racheté Bagcheck en août 2011

BackType : Twitter a racheté BackType en juillet 2011

AdGrok : Twitter a racheté AdGrok en juin 2011

TweetDeck : Twitter a racheté TweetDeck en mai 2011 pour 40 millions de dollars.

Fluther : Twitter a racheté Fluther en décembre 2010

Smallthought Systems : Twitter a racheté Smallthought Systems en juin 2010

Cloudhopper : Twitter a racheté Cloudhopper en avril 2010

Atebits : Twitter a racheté Atebits en avril 2010

Mixer Labs : Twitter a racheté Mixer Labs en décembre 2009 pour 5 millions de dollars.

La société Mixer Labs est la créatrice de GeoApi, une API permettant aux développeurs d’apps d’intégrer de la géolocalisation. Le rachat de Mixer Labs par Twitter permet de se renforcer dans la localisation des tweets et ainsi d’améliorer son moteur de recherche.

Values of n : Twitter a racheté Values of n en november 2008

Values of n se définit comme une société spécialisée dans le design de logiciels sociaux. Si Values of n est l’éditrice de “I want Sandy”, un assistant personnel par email permettant d’organiser son quotidien en mettant “Sandy” en copie avec des ordres simples tels que “rappelle-moi d’aller au supermarché à 14h” et de Stikkit, une application de post-it “intelligent”, la société a surtout été rachetée afin d’engager son créateur Rael Dornfest , ancien CTO chez O’Reilly, à l’équipe de Twitter.

values of n

Summize : Twitter a racheté Summize en juillet 2008 pour un montant non révélé.

Summize est la première acquisition de Twitter. Avant d’être intégré en tant que moteur de recherche de Twitter, Summize proposait déjà de rechercher à travers les tweets postés sur Twitter et les Trending topics.

summize

Téléchargement gratuit : cliquez ici pour récupérer votre Guide PDF gratuit "15 Experts Révèlent leurs Meilleures Stratégies B2B" + la vidéo 7 leviers pour passer de 0 à 125 000 visiteurs / mois en 1 an + 14 fiches PDF sur les réseaux sociaux.

trouver clients

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

2 commentaires sur “Les Entreprises Rachetées par Twitter
  1. OGenius dit :

    Bonjour @Rudyviard , il s’agit là d’une liste très exhaustive et vraiment surprenante!
    Il est cependant étonnant de constater qu’en dépit de toutes ces acquisitions, Twitter peine autant à séduire de nouveaux utilisateurs, notamment en raison de sa complexité et de sa lente capacité d’innovation depuis ses débuts…
    Espérons que Périscope qui monte en flèche propose de nouvelles fonctionnalités que les utilisateurs auront envie d’adopter!

    • Rudy Viard Rudy Viard dit :

      Dans un monde où tous les réseaux sociaux se partageraient équitablement la manne publicitaire, Twitter s’en tirerait largement avec ses fonctionnalités actuelles. Mais aujourd’hui les plus forts se taillent la part du lion et Facebook / Google siphonnent une bonne part des budgets de publicité des annonceurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*