Quelle Fréquence de Publication sur les Réseaux Sociaux ?

Quelle Fréquence de Publication sur les Réseaux Sociaux ?
5 (100%) 2 votes

Quelle est le fréquence de publication idéale sur les réseaux sociaux ? A quelle fréquence publier sur les réseaux sociaux ? A quelle fréquence poster sur les réseaux sociaux ? Combien de fois publier par jour sur les réseaux sociaux pour améliorer vos performances sans altérer et abimer la relation que vous souhaitez créer avec vos clients et votre communauté ? Combien de fois poster chaque jour sur FacebookInstagram, Twitter, Google+, Pinterest, Linkedin, Youtube ou Snapchat ? Les règles varient-elles selon chaque réseau ? Il existe plusieurs niveaux de réponses à ces questions et nous essayerons d’identifier des pistes concrètes selon le contexte.

Pour aller plus loin sur le sujet avant de débuter votre tutoriel, téléchargez gratuitement mes guides et mes conseils pour améliorer vos performances sur les réseaux sociaux :

guides

La fréquence de publication sur les réseaux sociaux


La question de la fréquence des posts revient régulièrement dans la bouche de mes clients. Derrière ces interrogations se cachent en réalité plusieurs problématiques :

1. La première est celle des bonnes pratiques : Combien de publications par jour utilisent les entreprises les plus en pointe pour tirer le meilleur des réseaux sociaux ? Puis-je répliquer ces stratégies pour mon entreprise et mes clients ? Les pratiques différent-elles selon le secteur d’activité ? Nous verrons en fin de guide la fréquence idéale de publications selon les dernières études marketing.

2. La seconde est celle du niveau de pression publicitaire : Combien de posts par jour sont tolérables pour mon audience afin de pouvoir tenir mes objectifs d’image, de visibilité, de leads et de ventes ? A partir de quel point mes publications passent pour du spam ? A partir de quel moment mon entreprise prend un risque en publiant trop souvent ?

fréquence réseaux sociaux

La fréquence de publication idéale

Un début de réponse simple sur ce problème de fréquence : le nombre de publications postées par jour dépend de vos objectifs et de votre engagement.

Pour faire simple : “Tant que vous avez de l’engagement, publiez autant que vous le souhaitez”

Plusieurs raisons à cela : lorsque vous publiez sur les réseaux sociaux, seule une fraction de vos abonnés voit effectivement vos posts.

1. D’une part, vos abonnés ne sont en effet pas forcément en ligne lorsque votre publication est diffusée. Donc lorsque vous publiez à votre audience, vous pouvez retirer 50 à 90% d’abonnés absents (c’est le cas de le dire).

Exemple : il y a 1 an, je publiais jusqu’à 50-60 tweets par jour. J’ai arrêté depuis et je ne conseille à personne de le faire mais le fait est qu’une seule personne s’est plainte en 2 ans et Twitter me permettait de générer 12 000 visiteurs par mois grâce à cette stratégie. Twitter a un fonctionnement à part bien évidemment mais dans tous les cas publier plus fréquemment comporte des risques limités.

2. D’autre part, votre publication est en concurrence avec d’autres posts dans le fil d’actualités. Ce qui signifie que ce n’est pas parce qu’une publication est affichée dans le flux de contenus de Facebook, Instagram ou Twitter, que celle-ci est effectivement vue.

Une “impression” n’est pas une “vue”.

Exemple : Un tweet publié le mois dernier a reçu 8918 impressions pour une base d’abonnés de 34 000 followers. Cela signifie que moins de 25% de mes followers a été “exposé” à ma publication. Exposé ne signifiant pas nécessairement que le tweet a été “vu” ou même “remarqué”.

Donc même pour un tweet performant, le ratio “nombre d’abonnés / vues réelles” est en définitive relativement faible.

fréquence publication réseaux sociaux

3. Par ailleurs, même lorsqu’un de vos posts devient viral et est soudainement vu par un grand nombre de personnes, le fait de publier de nouveaux posts dans la foulée ne heurte évidemment pas votre marque, cela la renforce.

Le fabricant de lunettes vintage Vinyl Factory, client de mon programme de coaching sur les réseaux sociaux, a récemment vécu cette expérience avec une vidéo Live Facebook ayant reçu en quelques semaines 288 000 impressions pour environ 2000 likes et partages.

Pour ces nouveaux potentiels clients qui ont découvert Vinyl Factory à travers cette vidéo, recroiser de nouvelles publications de la marque sera plutôt une bonne surprise et permettra d’imprimer définitivement qu’elle existe dans le paysage.

fréquence post réseaux sociaux

4. Comme pour une mailing liste, vous tirerez plus de bénéfices d’une base d’abonnés engagés que d’une vaste communauté endormie avec laquelle vous n’osez pas interagir par peur de les perdre ou de déplaire. Disposer d’une large communauté “molle” est le meilleur moyen de cumuler les mauvaises performances notamment sur Facebook où l’engagement est la clé pour avoir plus de portée. Donc si vous publiez régulièrement et que certains souhaitent se désabonner, tant mieux.

5. Enfin, je terminerai en disant que les algorithmes jouent – comme sur Facebook et Instagram – de plus en plus un rôle de régulateur en définissant qui doit voir quelles publications et à quelle fréquence en fonction des centres d’intérêt et de l’engagement des publications.

Donc si vous publiez trop sans générer d’engagement, vos publications cesseront peu à peu d’être diffusées. Pas de risque de fatiguer votre audience puisqu’elle ne vous verra plus si souvent.

Augmenter le nombre de vos publications

Donc voilà pour mon introduction, je souhaitais désamorcer les peurs pour commencer. Le risque sur les réseaux sociaux ne réside pas véritablement dans la fréquence à laquelle vous publiez mais est en réalité fonction :

1. De ce que vous publiez et du discours que vous tenez [risque de “bad buzz”]
2. De votre entreprise : une entreprise dans un secteur sensible (banque, assurance, énergies…) ou une grande marque sont bien plus exposés qu’une PME ou une ETI.

Par conséquent :
– Si vous êtes un nouvel entrant sur votre marché, publiez un maximum pour faire connaître. Vous n’avez pas grand chose à perdre.
– Si vous êtes déjà installé avec une communauté, testez une augmentation de 20% de vos posts quotidiens sur 1 mois pour commencer afin d’établir un premier bilan. Vous verrez que dans 90% des cas, c’est indolore pour vos abonnés et augmente les retombées.
– Si vous êtes un acteur plus à risque, testez d’augmenter sur 1 journée et observez les réactions (positives ou négatives)

Le nombre de publication idéal par jour

Maintenant, vous voulez certainement des chiffres pour vous positionner et commencer à augmenter le nombre de publications. Pour cela, nous pouvons nous appuyer sur un certain nombre d’études marketing.

1. L’étude de Hubspot sur les pages Facebook d’avril 2015 à partir des données de 13500 clients
2. L’étude de Socialbakers sur Facebook de 2016 sur l’utilisation de ce réseau par les marques
3. L’étude d’Union Metrics sur Instagram de septembre 2014 à partir de 55 comptes de marques
4. L’étude de Socialbakers sur Twitter de juin 2013 à partir de 11000 tweets de marques
5. L’étude de Pinfluencer sur Pinterest de janvier 2013 interrogeant 200 grandes marques

Au-delà de ces études, ne vous laissez pas influencer par les dogmes (2 posts sur Facebook, 3 tweets sur Twitter…). Ils sont répétés à l’envi et deviennent des règles sans que l’on sache d’où ces chiffres viennent. Testez.

A quelle fréquence publier sur Facebook

Socialbakers montre qu’en moyenne les grandes marques publient une fois par jour.

combien de fois publier réseaux sociaux

C’est un chiffre intéressant à prendre mais cela ne signifie par pour autant que vous devez suivre les grandes marques comme des moutons. Parfois les grandes marques ne sont pas plus avancées que vous. Par ailleurs, leurs priorités sont généralement complètement différentes d’entreprises de taille moyenne.

L’étude de Hubspot révéle que pour une page de plus de 10 000 fans, le nombre de clics le plus élevé par post est atteint lorsque la page publie 1 à 2 posts par jour.

Lorsque la page publie plus de 2 posts par jour, l’engagement baisse légèrement. Mais au global, il est donc possible de générer plus de clics en publiant plus de 2 fois par jour. Il est possible de publier 4 fois par jour. Certaines pages postent jusqu’à 10 fois par jour. Si vous avez le contenu qui va avec bien entendu.

fréquence facebook

Toutefois, attention car Facebook a un statut à part : certains utilisateurs s’y connectent à longueur de journée à la différence de réseaux sociaux comme Linkedin, Pinterest ou Google+ où vous avez peu de chances de lasser.

Consultez le tutoriel pour savoir quand poster sur Facebook

A quelle fréquence publier sur Instagram

L’étude d’Union Metrics incomplète et datant déjà de fin 2014 montre que les marques publiaient environ 1,5 fois par jour mais montre également que les entreprises publiant jusqu’à 10 fois par jour ne connaissent pas de chute de leur engagement pour peu qu’elles publient du contenu de grande qualité de manière régulière. Union Metrics conclut “mieux vaut cependant 2 posts de qualité que 10 médiocres”.

Beaucoup d’utilisateurs ouvrent Instagram plusieurs fois par jour mais l’aspect uniquement visuel rend le désagrément que pourrait causer trop de posts assez marginal.

Consultez le tutoriel pour savoir quand poster sur Instagram

A quelle fréquence publier sur Twitter

L’étude de Socialbakers montre qu’au-delà de 3 tweets par jour, l’engagement baisse légèrement. Mais absolument rien ne vous empêche de tweeter 20 fois sans indisposer. Avec des résultats à la clé. A vous de tester.

fréquence twitter

Consultez le tutoriel pour savoir quand poster sur Twitter

A quelle fréquence publier sur Linkedin

Linkedin préconise dans son Livre Blanc de publier 20 posts par mois soit 5 par semaine.

Cette recommandation est une base de départ mais elle semble vraiment faible. Il est sans aucun doute possible de pousser à minimum 2 posts par jour sans importuner vos connexions. Les utilisateurs de Linkedin ne sont pas branchés toute la journée sur leur Timeline comme un utilisateur de Facebook.

Consultez le tutoriel pour savoir quand poster sur Linkedin

A quelle fréquence publier sur Google+

Aucune étude sérieuse ne vient apporter de statistiques concrètes. Cependant, on peut sans se tromper affirmer qu’entre 3 et 5 publications par jour, vous restez dans une zone sûre pour maintenir un taux d’engagement élevé. Rien ne vous empêche de publier plus souvent.

Consultez le tutoriel pour savoir quand poster sur Google+

A quelle fréquence publier sur Pinterest

L’étude de Pinfluencer date de 2013 mais permet de poser quelques chiffres. Parmi les marques interrogées dont Ikea ou Macy’s, celles ayant déclaré publier entre “quelques fois par semaines” et “entre 3 et 10 fois par jour”semblent avoir eu les résultats les plus convaincants.

Publier en quantité des contenus de qualité. Si vous n’avez pas de qualité, publiez moins.

fréquence publication pinterest

Consultez le tutoriel pour savoir quand poster sur Pinterest

A quelle fréquence publier sur Snapchat

Pas d’étude de qualité sur Snapchat à ce jour. Snapchat est à la base une messagerie donc de fait régulièrement consultée tout au long de la journée. Par conséquent, ajouter plus d’une Story quotidienne peut potentiellement lasser.

A quelle fréquence publier sur Youtube

Pas d’étude de qualité sur Youtube à ce jour. 1 vidéo par semaine semble être un rythme intense mais sécurisé. Pour autant, de nombreux Youtubeurs publient 1 vidéo par jour notamment dans le gaming. Tout dépend du thème abordé et de la qualité des vidéos.

Consultez le tutoriel pour savoir que poster sur les réseaux sociaux
Consultez le tutoriel pour savoir comment planifier ses posts sur les réseaux sociaux
Consultez le tutoriel sur les jours et heures idéales pour publier sur les réseaux sociaux

Publier souvent vs Savoir ralentir

Trois signes doivent cependant vous indiquer que vous êtes en train d’atteindre la limite au-dessus de laquelle vous allez cesser d’obtenir des retombées positives avec le risque d’être perçu comme trop présent dans la Timeline de vos abonnés.

1. Si votre engagement baisse globalement : lorsque vous publiez plus souvent, si votre engagement baisse sur une période relativement longue (certaines baisses peuvent être contextuelles lors des vacances ou les weekends), cela peut signifier que vous commencez à lasser votre audience.

En effet, s’il est parfaitement normal d’obtenir des performances qui varient selon les publications (vos posts ne rencontrent pas toujours le succès, rien d’alarmant), jusqu’à un certain point l’augmentation de votre fréquence créera un effet positif en intensifiant la relation avec votre audience qui viendra d’elle-même consommer des contenus chez vous.

Au-delà d’un certain point cependant, vous pourrez observer une baisse de l’engagement global. Si de mois en mois, la tendance à la baisse est claire, il est sans doute temps de réduire la voilure et de se refocaliser sur la qualité plutôt que la quantité.

2.  Si votre ratio “nouveaux abonnés / désinscription” se réduit voire devient négatif : Il est normal de perdre des abonnés. Pour autant, si vous perdez beaucoup plus d’abonnés qu’avant ou que la différence entre les nouveaux abonnés et les désinscrits est négative, prenez de la distance et faites un point sur ce que vous publiez.

publication chaque jour

Soit vos publications ne sont pas si intéressantes que cela soit vous avez dépassé la limite de tolérance de vos abonnés. Tous les réseaux sociaux ayant un programme de publicité disposent de leur outil statistique. Il est donc facile d’obtenir ces données.

Consultez le tutoriel pour utiliser les statistiques Facebook
Consultez le tutoriel pour utiliser les statistiques Instagram
Consultez le tutoriel pour utiliser les statistiques Twitter
Consultez le tutoriel pour utiliser les statistiques Pinterest

3. Si le nombre de personnes qui cachent vos publications augmente : voilà une statistique uniquement disponible sur Facebook mais qui montre que vos fans sont fatigués de vous voir dans leur fil d’actualité.

Pour la consulter :
– Rendez-vous dans vos statistiques de pages
– Sélectionnez l’onglet “Portée”
– Scrollez vers le bas jusqu’à “Publications masquées, signalées comme indésirables et perte de mentions J’aime”

poster chaque jour

Vous êtes désormais paré. Combien de fois par jour et par semaine publiez-vous sur chaque plateforme ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

Pour aller plus loin sur le sujet, téléchargez gratuitement mes guides et mes conseils pour améliorer vos performances sur les réseaux sociaux :

guides

trouver clients

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

6 commentaires sur “Quelle Fréquence de Publication sur les Réseaux Sociaux ?
  1. Joubert dit :

    Merci pour ces données très fournies. Chapeau.

  2. Gwendoline dit :

    Merci pour cet article. Ce que je retiens et d’après mon expérience : tout dépend de son audience. Autant pour la fréquence que les heures de publication, il n’existe pas de vérité absolue. Il faut expérimenter avec son audience, analyser et ajuster.

    Pour ma part j’ai plusieurs comptes, sur Facebook je publie entre 2 et 4 posts jour en fonction des pages avec de beaux temps d’engagement même s’il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions sur les 4 posts jour (page récente).

    Sur Twitter je tourne entre 4 et 5 tweets par jour.

    • Rudy Viard Rudy Viard dit :

      Bonjour Gwendoline, effectivement il faut tester. Je connais des pages qui publient avec succès 20 fois par jour.
      Cela ne correspond évidemment pas à n’importe quelle entreprise mais il n’y a pas de dogme.

  3. Patrice dit :

    Super article.
    Mais j’aimerais savoir ce qu’on entend par publication. Un lien avec 1 phrase du genre “qu’en pensez-vous ?”, un partage avec 3 mots, un article rédigé de quelques centaines de mots ?

    • Rudy Viard Rudy Viard dit :

      Bonjour, une publication est toute forme de post, que ce soit un texte court ou un texte + image ou une vidéo. Peu importe : tout message qui peut toucher votre audience (ou l’ennuyer au contraire). Sachant qu’on parle de publications “sur les réseaux sociaux”. Ces contenus sont nécessairement plus courts qu’une “publication” sur un blog ou un média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*