Notifications Push : Comment les Utiliser pour Augmenter votre Trafic

Notifications Push : Comment les Utiliser pour Augmenter votre Trafic
4.2 (84%) 5 votes

Lorsqu’un visiteur vient sur votre site, 90% de vos utilisateurs ne reviendra jamais. Cela ne signifie pas nécessairement que cette audience n’est pas intéressée par votre entreprise, vos solutions ou vos produits. Mais, venue dans un premier temps pour prendre de l’information ou pour comparer vos offres, la grande majorité repartira vaquer à ses occupations sans être passée à l’action. Pour ne pas perdre ces contacts potentiellement intéressés (mais pas encore chauds), les tactiques classiques consistent à collecter l’email de vos visiteurs ou de les amener à se connecter à vos pages sur les réseaux sociaux pour engager la conversation, vous rappeler régulièrement à lui en lui apportant de la valeur et l’amener naturellement à passer à l’action lorsqu’il est prêt. Les “push notifications” sont désormais une arme supplémentaire dans votre arsenal pour fidéliser vos visiteurs. Dans ce tutoriel, je partagerai avec vous mon retour d’expérience en terme de trafic et de prospects à travers mon utilisation de Wonderpush.

Pour aller plus loin sur le sujet avant de débuter votre tutoriel, téléchargez gratuitement mes guides et mes conseils pour augmenter votre trafic :

guides

Fidéliser avec les push notifications


notifications push

Une notification push permet – comme son nom l’indique – de notifier en “push” grâce à une alerte venant s’afficher directement dans leur navigateur (web ou mobile) les visiteurs de votre site ayant préalablement accepté de recevoir vos messages.

Utile à chaque étape du parcours client pour :
1. Pousser un nouveau contenu de valeur auprès de vos abonnés
2. Pousser un guide, un webinar, un concours en vue de collecter l’email de l’abonné
3. Pousser une offre ou un produit en redirigeant vers une page de vente

Donc de passer de cette “micro-conversion” qu’est l’abonnement aux notifications à des conversions plus engageantes pour guider finalement le client jusqu’au passage à l’action.

A quoi ressemble une notification push

Une notification push fonctionne comme une alerte s’affichant directement dans le navigateur de vos abonnés.

1. Sur ordinateur de bureau (Chrome, Firefox, Safari), la notification s’affiche en bas à droite :

notification push web

2. Sur mobile et tablette, elle prend une plus large part de l’écran :

notification push mobile

Dans tous les cas, il est possible de customiser vos notifications avec l’ajout d’image notamment. Pour être honnête avec vous, je n’ai pas exploré la moitié des possibilités.

customiser notification push

personnaliser notification push

Comment vos visiteurs s’abonnent aux notifications

Deux manières pour vos visiteurs de s’abonner pour recevoir vos notifications :

La 1ère solution consiste à afficher la demande d’autorisation d’envoi de notifications à vos utilisateurs en haut à gauche de votre navigateur. Wonderpush permet de choisir quand faire apparaître la box à vos visiteurs. J’ai choisi pour ma part au bout de 2 pages de navigation pour ne pas les importuner et augmenter la pertinence des abonnés.

abonner notification

La 2nde solution consiste à placer un bouton d’abonnement sur votre site (exemple en colonne droite) grâce à un code facilement embarquable.

abonnement notifications

Cette fonctionnalité proposée par Wonderpush permet d’atténuer l’impact des désinscriptions. En effet, si un utilisateur ne veut plus recevoir vos notifications et clique sur “Ne pas autoriser” sur votre box d’inscription, il ne pourra plus jamais se réinscrire (sauf à changer de navigateur, d’ordinateur ou de mobile). Grâce au bouton, il peut se désinscrire de vos notifications mais réactiver son abonnement en 1 clic plus tard s’il le souhaite.

Installer et paramétrer les notifications push sur votre site

Mon article tourne autour de Wonderpush, s’agissant de la solution que j’ai testée et qui à mon sens remplit la gamme des besoins sur ce segment d’outils. Maintenant, sachez qu’il existe des solutions concurrentes comme OneSignal, PushCrew, PushWoosh que je n’ai pas testées.

Pour installer Wonderpush, la marche à suivre est relativement simple :
1. Rendez-vous sur le site de Wonderpush
2. Créez un compte
3. Paramétrez vos préférences (quand la notification apparaît, les messages à afficher…)
4. Copiez et collez le code sur votre site

code notification push
5. Installez le code pour le bouton de désinscription

Voici un récapitulatif rapide en vidéo de l’installation :

Une documentation technique est accessible sur le site. Pour un non-technique, cela vous prendra la journée.

Envoyer des push notifications

Vous pouvez envoyer vos notifications manuellement, en programmant vos notifications ou encore en fonction du comportement de vos utilisateurs :

programmer notification push

Le ciblage des notifications est sans doute l’élément le plus intéressant puisqu’il permet :

1. Soit de pousser votre message à tous vos abonnés (broadcast)
2. Soit de n’envoyer qu’à un segment
de vos abonnés (ex : en fonction de leur localisation, langue, device, évènement…)

ciblage notification

3. Soit enfin de pousser vos messages de manière dynamique (et en temps réel) en fonction des actions de vos utilisateurs sur votre site :

Ce qui signifie que vous pouvez à la fois utiliser les push notifications comme un outil complémentaire à l’emailing ou aux réseaux sociaux pour pousser des messages à vos utilisateurs lorsqu’ils ont quitté votre site mais également les guider lorsqu’ils sont encore sur votre site en fonction de leurs actions. A la manière d’un chatbot.

2 usages intéressants :
– L’envoi de coupons ciblés vers des offres selon le comportement de l’utilisateur
– L’envoi de contenus ciblés selon l’intérêt du lecteur

Mon retour d’expérience sur les push notifications

Cela fait pile 1 an que j’utilise Wonderpush. Mon retour vous permettra d’avoir une vue des résultats potentiels bien que n’ayant pas exploré toutes les possibilités offertes par l’outil, je préfère insister sur ce point.

Mon cas particulier : Entre le 15 mai 2016 et le 15 mai 2017, 1 740 927 visiteurs ont consulté mon site.

notifications trafic

Sur ce flux de visiteurs, 11 356 utilisateurs se sont abonnés à mes notifications avec au final – entre les désinscriptions et les injoignables – 5943 utilisateurs abonnés.

résultats notifications push

Dans le même temps, plus de 28 200 personnes se sont abonnées à ma newsletter et 8000 à mon compte Twitter.

Mais voyons la chose sous un autre jour :
1. Ma priorité n’a jamais été d’avoir beaucoup d’abonnés aux notifications (contrairement aux emails)
2. Il s’agit de 6000 utilisateurs bonus qui acceptent plusieurs fois par semaine de recevoir mes alertes
3. En moyenne, chaque notification est cliquée par 3 à 6% des utilisateurs soit d’un coup 200 à 300 clics vers mes pages

performances notifications

A noter que je n’ai fait que des push de bourrins sans segmentation.

4. Lorsque je fais un push vers une page de vente, j’obtiens les mêmes résultats. Donc 200 à 300 clics gratuits. Au vu du tarif des clics sur Adwords ou Facebook, l’impact est intéressant (Wonderpush permet de traquer les conversions, je n’ai cependant pas été assez loin dans mon test pour vérifier cet aspect). Si on le compare à l’impact d’un tweet (entre 10 et 50 clics généralement), il est énorme.

On est donc régulièrement sur des résultats supérieurs aux taux de clics d’un email en B2B avec dans tous les cas une visibilité accrue dans le navigateur de vos utilisateurs.

Maintenant, je me projette, cela signifie que l’année prochaine j’aurai entre 12 000 et 13 000 abonnés. Cela signifiera que n’importe quel push notification me ramènera en quelques heures entre 400 et 600 clics. Pas mal du tout.

Ma conclusion :

– A mon sens, les push notifications s’adressent en priorité à des entreprises dont le site génère déjà du passage si vous voulez vraiment augmenter votre courbe d’abonnés rapidement.
– Pour autant, si vous avez un objectif de génération de leads et de collectes d’email, les notifications push sont un moyen efficace de faire un 10-15% de performances en plus facilement quel que soit votre trafic.
– Comme n’importe quel canal “owned media”, les résultats à attendre sont faibles au début (temps de collecter des abonnés) mais exponentiels avec le temps (surtout votre trafic augmente en parallèle)
– Il s’agit d’un moyen efficace de guider vos visiteurs vers les “money pages” (page de vente / page de prise de contact) de votre site de manière naturelle.

Notifications push : y aller ou pas ?

J’avais moi-même un certain nombre d’interrogations concernant ce nouvel outil. En tant qu’entrepreneur indépendant, je n’ai pas forcément le temps de tester des outils s’ils sont à risque ou pourraient disparaître d’un coup. Donc voici les questions que j’ai posées au fondateur de Wonderpush, Bruno Bourdmone, et les réponses qui vont avec.

Est-ce qu’investir dans de la push notification est risqué étant donné que les acteurs du secteur sont encore nouveaux (Wonderpush ou un autre peut disparaître)

Non, bien au contraire car la push notification WEB s’inscrit dans l’évolution des navigateurs qui souhaitent replacer l’utilisateur au centre du dispositif.

On constate en effet un développement des standards W3C dont l’objectif principal est de permettre à l’utilisateur de garder le contrôle sur les données qu’il souhaite partager et sur les informations qu’il souhaite recevoir. Par exemple au travers des fonctionnalités comme la géo localisation et les notifications web.

Ainsi, contrairement aux publicités ou aux emails, les notifications permettent de réengager chaque utilisateur avec son consentement.

Si l’affichage de la publicité est de plus en plus restreint face à la multiplication des adblockers et si la visibilité des emails commerciaux fait face à des filtrages de plus en plus rigoureux, les notifications s’affichent elles directement sur l’écran de l’utilisateur quand l’éditeur le souhaite.

Par contre, il certain que ce marché va évoluer et que l’on va probablement constater une concentration des acteurs en fonction de leur taille, de leur performances et de leur capacité à s’intégrer dans des dispositifs plus globaux type DMP… d’où l’intérêt d’investir maintenant ;)

Est-ce que Google ou les navigateurs ou mobiles / tablettes pourraient à un moment interdire ou limiter l’utilisation des push notifications ?

Pas d’un point de vue global pour les raisons évoquées ci-dessus.

Mais les navigateur peuvent décider de limiter la fonctionnalité pour un éditeur en particulier si son comportement va à l’encontre des utilisateurs, par exemple comme Apple ou Google le font avec certaines applications.

Nous déconseillons ainsi fortement d’utiliser les notifications Web pour promouvoir d’autres sites (sauf si c’est la nature du site de l’éditeur).

En effet, l’utilisateur choisit de s’abonner aux notifications d’un site spécifique. Il risque alors d’être désagréablement surpris si un autre site lui envoie des notification sans son consentement.

Ce type de comportement peut alors générer un arrêt de la fonctionnalité de la part des navigateurs qui assimilent cela à de la commercialisation de données utilisateurs sans consentement préalable.

Si demain Wonderpush ne satisfait plus l’entreprise pour x raisons, y a t-il moyen “d’exporter” la base d’abonnés ?

Oui, il faut pour cela qu’avant de collecter des utilisateurs opt-in, l’éditeur crée son propre Google Sender id et que son site soit entièrement sécurisé.

Il pourra alors exporter sa base d’utilisateurs opt-in.

Comment traquer les conversions depuis Wonderpush ? (tags ?)

Nous pouvons envoyer une Événement dans l’outil d’analytics de l’éditeur, par exemple Google Analytics.

Il aura ainsi les statistiques détaillées de navigation de l’utilisateur opt-in.

Dans tes propres études, as tu pu voir une réactivité plus ou moins importante par rapport à l’acte de l’achat (est-ce que les gens cliquent pour de l’info ou peuvent également être intéressés par de l’achat. surtout en comparaison avec l’emailing qui lui fonctionne bien)

Tout à fait, si la moyenne des taux de clic tourne autour de 4% et 6% pour la partie information, certains acteurs du eCommerce ont pu constater des taux de clic de l’ordre de 15% sur des campagnes promotionnelles ciblées.

Ensuite, plus la campagne sera ciblée, plus elle sera réactive. C’est tout l’intérêt de la notification qui peut être déclenchée en fonction du comportement de l’utilisateur et de sa navigation sur le site.

Pour aller plus loin sur le sujet, téléchargez gratuitement mes guides et mes conseils pour augmenter votre trafic :

guides

trouver clients

notifications push web

Rudy Viard
A propos

Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur . Retrouvez-moi sur et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.

2 commentaires sur “Notifications Push : Comment les Utiliser pour Augmenter votre Trafic
  1. Bonjour,
    Merci pour ce retour d’expérience d’une solution de push notifications que l’on voit de plus en plus fleurir sur les sites web…
    Au delà du surcroît d’abonnés, il n’y manque peut-être que le ROI, ratio investissement / retombées commerciales, s’agissant d’une solution dont le premier palier est à 49€ par mois pour 500.000 notifications, ROI à comparer avec le ROI d’un budget pub équivalent de 588€ annuel.
    Wonderpush offre les premières 50.000 notifications pour tester sa solution : peut-être le moyen de se faire une idée là dessus ?

    • Rudy Viard Rudy Viard dit :

      Bonjour Laura, le ROI ne peut se comparer qu’en fonction :
      1. Du trafic de votre site
      2. Du nombre d’abonnés à vos notifications push que vous récoltez chaque mois
      3. Du nombre de push que vous envoyez (en broadcast ou en dynamique)

      Avec un trafic de 60 000 visiteurs par an (5000 visiteurs / mois) par exemple et si je prends mes chiffres (encore une fois, je n’ai vraiment pas optimisé ni la collecte d’optins ni mes push), on obtiendrait donc 215 abonnés à la fin de l’année 1 soit une audience entre 7 et 15 clics par push notification. A raison de 5 par semaine, cela peut représenter 300 clics par mois. Mais il s’agit de “owned media” encore une fois donc ce trafic va s’amplifier.

      Après le calcul à faire est propre à chacun. Si vous payez cher vos clics, cela peut valoir le coup même sur des audiences moyennes.

      Un dernier aspect : le plus important n’est pas le nombre de notifications gratuites (ou payantes) mais le nombre d’abonnés optins que vous pouvez générer. Pour ma part, je n’ai pas spécialement poussé à l’abonnement mais il existe sans doute des tactiques à mettre en place pour obtenir plus d’optins chaque mois et accélérer cette 1ère phase de croissance d’abonnés (comme n’importe quel processus sur un réseau social ou une newsletter en fait)

      Rudy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*